Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 25/05 10h14

Le 18 juin, Téva Déco souffle ses 20 bougies au château de Versailles.

Dimanche 18 juin, entre 11h30 et 12h35 sur Téva : l'émission hebdomadaire « Téva déco » souffle ses 20 bougies !

La pionnière des émissions de déco à la télé vous propose pour cet anniversaire exceptionnel de partir à la découverte d'un lieu lui aussi hors normes : le château de Versailles.

Cendrine Dominguez, accompagnée de sa tribu d'experts, vous proposera une visite de Versailles très originale, 100% déco et tendance.

"Car oui, à Versailles, on retrouve beaucoup de tendances actuelles. Souverains et favorites avaient l'œil et du goût question déco !

Le marbre - la valeur sûre : Louis XIV avait bien compris qu'il n'y a rien de mieux pour faire chic, raffiné et un peu bling bling. Aujourd'hui, le marbre revient en force dans nos intérieurs... mais par touches ! Le total look façon Roi-Soleil c'est terminé, place aux petits objets du quotidien parés de vrai (et de faux) marbre.

Les motifs fleurs - l'indémodable : Marie-Antoinette est en fait l'une des premières à avoir craqué pour la tendance végétale qui donne à nos intérieurs cette ambiance romantique et bucolique qu'on adore. Elle n'aurait pas boudé son plaisir avec les papiers peints actuels ornés de fleurs en tout genre qui ont envahi nos magazines déco.

La porcelaine - l'indispensable : Savez-vous que c'est Madame de Pompadour qui a imposé la porcelaine au détriment de l'argenterie à la cour de France ? Ces derniers mois, les dorures, les ornements et les motifs animaliers et floraux font leur grand come-back dans les arts de la table, mais en version modernisée, un peu plus rock'n'roll !

Le design - l'inspiration : Que ce soit les artisans d'art de l'époque, les néo-artisans d'aujourd'hui ou encore nos grands designers, tous ont en commun la volonté de créer des objets uniques, à notre image. Versailles n'a pas fini de les inspirer !"

Crédit photo © Guillaume Mérand - Téva.

Commenter cet article