Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par François 13/06/2017 15H

Dès le 3 juillet sur France 2 : les inédits de la série américaine Major Crimes.

Dès le lundi 3 juillet sur France 2 : les inédits de la série américaine Major Crimes.

Trois à la suite à partir de 21 heures.

Avec : Mary Mc Donnell, G.W. Bailey, Tony Denison, Michael Pau Chan, Raymond Cruz, Philipp P. Keene, Kearran Giovanni, Graham Patrick Martin, Robert Grossett, Jon Tenney, Jonathan Del Arco et Ransford Doherty.

Une fiction dérivée de The Closer : L.A. enquêtes prioritaires.

Fin de la saison 3 & saison 4 (23 épisodes inédits).

La brigade, dirigée par le capitaine Sharon Raydor, est de retour avec la fin explosive de la saison 3, suivie directement par la saison 4 et des crimes toujours plus captivants et étonnants... Dans cette nouvelle saison, la brigade mènera notamment une enquête sur une étrange série de braquages perpétrés par un duo aux méthodes originales. Elle cherchera à identifier un cadavre éjecté d'un coffre lors d'une intense course poursuite entre une voiture de patrouille et un automobiliste, démêlera une affaire de tirs entre gangs impliquant un témoin âgé d'à peine onze ans… et bien d’autres surprises encore.

Du côté de l’équipe, l'officier Buzz Watson fera sa première enquête en immersion, avec l'aide de Provenza et Finch, sur ce qui paraît être une banale querelle de couple à propos du mariage de leur fille dans un hôtel. Cela se complique lorsqu’un cadavre est découvert dans la baignoire de la suite louée par le couple, compromettant l’organisation de ce mariage extrêmement coûteux... Sanchez, quant à lui, réintégrera l'unité mais il aura bien du mal à reconstruire ses relations et à rétablir la confiance avec ses collègues. De retour à la maison, Rusty, récemment adopté par Sharon Raydor, se découvre une passion pour le journalisme ce qui met à rude épreuve la patience de sa mère et pourrait compromettre l’enquête qu’elle mène sur un meurtrier.

Créée par James Duff.

Crédit photo © Warner Bros.

Commenter cet article