Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 06/07 10h25

A voir ce jeudi sur OCS : The Art of Television, les réalisateurs de séries.

Ce jeudi en première partie de soirée sur OCS CIty, début de la diffusion de la série documentaire « The art of television : les réalisateurs de séries » (6x26’) réalisée par Charlotte Blum et Vincent Gonon et produite par Joachim Landau pour Empreinte Digitale.

Ces documentaires explorent le quotidien et les méthodes de travail des réalisateurs de séries, ces artisans intérimaires vivant dans l’ombre des showrunners et des auteurs. Si l’on parle si peu d’eux, leur rôle est pourtant primordial. Sans eux, pas de rythme, pas d’identité visuelle, pas d’émotion ni de vie…

Plutôt qu’un long documentaire, communique le diffuseur, la série met un visage, mais aussi une parole, une âme, des rêves et des peurs sur les noms de réalisateurs de séries cultes à travers six portraits inédits. Chacun inscrit ainsi sa propre histoire dans celle de la télévision américaine.

Parmi les réalisateurs à l'honneur :

- Alan Poul a commencé sa carrière comme parolier pour des comédies musicales, avant d’être repéré par Paul Schrader qui l’embauche en tant que conseiller, spécialiste du cinéma japonais, pour son film Mishima. C’est le déclic : Alan ne veut plus faire que des films. Après des années à la production de films et de séries (Candyman, Armistead Maupin’s Tales of the City, My So-Called Life), il s’impose comme réalisateur sur la 2ème saison de Six Feet Under, qu’il produit également. Depuis, il s’est illustré derrière la caméra sur Big Love, Rome ou encore The Newsroom (dont il est producteur exécutif). Avec les témoignages de : Ron Rosen, le scénariste et producteur Scott Buck (Rome, Six Feet Under) et le premier assistant réalisateur Kenneth Roth (The Newsroom, Big Love).

 - Après une quinzaine d’années à écumer les plateaux de tournage en tant que script (notamment sur Sex & the City), Jennifer Getzinger émet le souhait de passer à la réalisation. C’est Matthew Weiner qui lui donne sa chance sur Mad Men, dans la 2ème saison. Mais officier sur cette série luxueuse et ultra respectée ne lui garantit pas un lancement de carrière aisé. La route sera tortueuse avant d’être embauchée hors de sa famille de travail. Jennifer Getzinger devient progressivement une réalisatrice fétiche pour les séries d’époque comme Masters of Sex ou Manhattan et pour les dramédies comme The Big C et Hung. En 2016, elle est la seule femme à réaliser un pilote de série dramatique, celui de Miranda’s Rights. Avec les témoignages de : Scott Hornbacher, producteur exécutif de Mad Men, Jessica Paré et les scénaristes et producteurs de Miranda’s Rights, Katie Lovejoy et John Glenn.

Commenter cet article