Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 15/08 6h43

Ile de Ré, Noirmoutier, protégées à tout prix : document ce soir sur France 5.

Dans le cadre de la série documentaire SALE TEMPS POUR LA PLANÈTE, de Morad Aït-Habbouche, diffusion ce mardi 15 août de l'inédit Ile de Ré, Noirmoutier, protégées à tout prix. En première partie de soirée sur France 5.

En 2010, la tempête Xynthia qui touche le pays fait 47 morts et plus de 200 blessés. Digues défoncées, inondations, chutes d’arbres : une tempête d’une violence inédite qui touche de plein fouet les régions de Vendée et de Charente-Maritime.

Au large de La Rochelle, l’île de Ré est grièvement touchée, et une partie de l’île est submergée par la mer. Au Nord, l’île de Noirmoutier a eu plus de chance et a été relativement épargnée bien que, se trouvant sous le niveau de la mer, l’île soit largement exposée aux risques de submersion marine.

En 1978 la tempête du 31 décembre détruisait la digue du Gois et les flots inondaient 500 ha de l’île. Depuis Xynthia, l’Etat a mis en place un plan de prévention des risques littoraux (PPRL) afin de mettre fin à ces catastrophes. Cette étude dresse un bilan alarmant : sur l’île de Ré, il ne reste désormais plus que 20% d’espaces urbanisables, tandis qu’à Noirmoutier, pourtant relativement épargnée par Xynthia, 70% du territoire a été classé en zone rouge non constructible.

Un plan jugé trop catastrophiste par différents élus locaux qui redoutent l’impact néfaste sur le secteur touristique alors que ces îles accueillent des centaines de milliers de voyageurs chaque année. En plus du tourisme, c’est la vie économique toute entière qui est menacée selon des associations locales : impossibilité pour les artisans ou producteurs locaux d’étendre leurs activités, exode des jeunes générations vers le continent faute de logements…

Les habitants de ces îles se mobilisent et en appellent aujourd’hui à l’Etat afin qu’il reconsidère ces PPRL et revoit à la baisse ces prévisions. Face au réchauffement climatique et à la hausse du niveau de la mer qui menace les côtes Atlantique, quel avenir pour le littoral français ?

Crédit photo © Elle est pas belle la vie !

Commenter cet article