Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 18/07 9h45

Sur un malentendu, l'autobiographie de Michel Blanc.

300 pages attendues en librairies dans deux mois mois : sur un malentendu. La première biographie officielle de Michel Blanc. par Alexandre Raveleau.

Anecdotes, réflexions sur le cinéma, retour sur quarante ans de carrière. Un document inédit.

Début janvier 2017. Michel Blanc entame la promotion de Raid Dingue, la nouvelle comédie de Dany Boon dans laquelle il joue le rôle du ministre Pasquali. Depuis six mois, il travaille à l'écriture de la suite d'Embrassez qui vous voudrez et la production vient de donner son feu vert tout comme Jacques Dutronc, Carole Bouquet, Karin Viard, Charlotte Rampling et Jean-Paul Rouve. Il s'apprête donc à réaliser son cinquième film. Le temps qui le sépare du tournage prévu l'été prochain est très court, il n'est pas question de perdre une seconde... Le projet d'une biographie fait irruption au mauvais moment. Et d'ailleurs, pourquoi lui ? "Je suis étonné que l'on s'intéresse à moi", prévient-il au début d'un premier échange téléphonique poli mais méfiant.

Quelques semaines plus tard, Alexandre Raveleau le rencontre enfin. il est bien sûr question de son nouveau projet, du Splendid, de ses rencontres avec Bertrand Blier, Jean Poiret, Simone Signoret, Coluche, mais surtout de son goût pour l'écriture et de son amour pour la musique classique. Le fait de replonger dans ses souvenirs l'anime de plus en plus, il se prend au jeu.

Au-delà des anecdotes, l'excercice lui permet de s'interroger sur lui-même. Vedette à l'âge de 25 ans comme ses "crétins" de camarades, Michel Blanc est considéré comme un membre à part entière de la famille de millions de Français. Dans la combinaison de Jean-Claude Dusse sur le téléski comme au volant du tracteur d'Aymé dans le film Je vous trouve très beau, il n'a jamais quitté les écrans de cinéma ou de télévision tout au long de ses quarante ans de carrière et pourtant personne ne semble avoir percé son mystère.

Qui est-il vraiment ? Pourquoi a-t-il pris ses distances avec le Splendid en plein succès des Bronzés ? Pour quelle raison a-t-il attendu dix ans avant de réaliser Grosse Fatigue après le succès de Marche à l'ombre ? Pourquoi a-t-il la réputation de dire non à tous les projets ? En toute sincérité, Michel Blanc a accepté pour la première fois de parler de tous les films et de toutes les rencontres qui ont jalonné une carrière sans fausse note.

Commenter cet article