Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 02/08 10h30

En salles ce mercredi : Chouquette, avec Sabine Azéma et Michèle Laroque.

A voir dès ce mercredi 2 août dans les salles : Chouquette.

Un film de Patrick Godeau. Avec Sabine Azéma et Michèle Laroque.

Chouquette vit seule sur une île en Bretagne dans sa grande maison. Chaque année depuis trois ans, elle organise l’anniversaire surprise de son mari Gepetto. Il ne vient jamais, pas plus que les autres invités… Pourtant cette année, débarquent son petit-fils Lucas et l’ex maîtresse de Gepetto, Diane…

Patrick Godeua :

"Chouquette est un magnifique personnage de cinéma, qui m’évoque celui - que j’adore - de Holly Golightly (joué par Audrey Hepburn) dans Breakfast at Tiffany’s (Diamants sur canapé). C’est un de ces personnages qui ont des fissures, mais qui les cachent et n’en parlent jamais; un de ces personnages, aussi, qui imposent leur mise en scène à la vie, ce qui leur permet de tenir bon, de rester vertébrés. Elle est comme ça Chouquette, elle a son nuage noir au dessus de la tête, elle est seule sur son île avec son majordome et son otarie, elle est décalée, insupportable, emmerdante même, mais elle met en scène son quotidien fait de bains de mer et de jardinage, pour le rendre le plus élégant possible, ce qui est, sans doute pour elle, la meilleure façon de le fuir.

Chouquette me fait penser à Sacha Guitry qui se mettait également constamment en scène, lui et ses compagnes actrices. Cet homme, sur lequel j’ai toujours eu envie de faire un film, essayait de ne dresser aucune frontière entre la fiction et la vie. Ce déni de la réalité a souvent un prix lourd à payer. Chez Chouquette, c’est la solitude : à cause de son insularité, elle ne peut ni partager ni échanger grand chose, mais elle ne se plaint pas, reste coquette, fait toujours « comme si... ».

Lucas, le petit garçon du livre, m’a beaucoup troublé aussi parce qu’il a l’impression qu’il doit prendre en charge son extravagante grand-mère. Un enfant qui croit devoir endosser la responsabilité d’un adulte qu’il perçoit sans défense... Ça m’a rappelé l’enfant que j’ai été. Chouquette et Lucas... Avec ces deux seuls personnages, on pouvait commencer à tricoter un film... Venaient l’enrichir cette seconde femme, Diane, perdue et secrète elle aussi, et ce majordome, qui m’évoque le Peter Sellers de The Party (Blake Edwards) et accentue le côté anglo-saxon de l’histoire. Il est pour moi le second animal de compagnie de Chouquette."

Commenter cet article