Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 10/08 15h20

Programmation spéciale pour les 20 ans de Tracks sur ARTE.

Les vendredis 8 puis 15 et 22 septembre, au début de la nuit, programmation spéciale 20 ans du magazine Tracks sur la chaîne ARTE.

 

Vendredi 8 septembre à 23.55 – La spéciale rétro-futur célébre le rétro de demain avec des artistes d’aujourd’hui. Un numéro au design nostalgique, au format 4/3 et avec le son mythique d’un modem 56k. Au programme : philosopher avec des artistes visionnaires sur la culture pop qui va célébrer le enième retour en vogue des années 1990. Avec entre autres l’artiste multimédia taïwanaise Shu Lea Cheang, dont le film de science-fiction parapornographique Fluidø montre une société organisée autour de la valeur marchande des fluides corporels. Le romancier américain Cory Doctorow écrit quant à lui des techno-thrillers dans lesquels il brouille les frontières entre présent et passé, entre utopie et dystopie. Et puis, il y a Joanne Pransky (photo), la première et unique psy pour robots au monde… Eh bien non, l’avenir, ne va pas être facile… Le fil rouge de cette édition : à quoi pourrait bien ressembler Tracks en 2037 ?

 

Vendredi 15 septembre à 23.45 – La spéciale “A côté de la plaque” c’est l’occasion de découvrir le premier reportage de Tracks façon cinéma muet, un sujet version “Lalaland”, la voix du magazine passée à la sauce autotune ou un featuring en or massif avec la présence de Moe, le patron de la taverne des Simpson ! En plus de ces surprises, les reporters ont parcouru la planète, de Tokyo à Kinshasa en passant par Salem, à la recherche des pionniers qui feront demain et sont déjà dans Tracks. .

 

Vendredi 22 septembre à 23.45 – Tracks Remix propose le best of des best of dans un « remix show ». En effet, six thématiques représentant les univers de Tracks seront déclinées dans différents sujets. Un medley des artistes les plus décalés, les plus remarquables, les plus passionnants depuis la création de Tracks.

 

Crédit photo © Joanne Pransky

Commenter cet article