Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 05/09 16h34

Dans le nouveau numéro de Cash Investigation, des salariés racontent leur quotidien fait de pressions.

Mardi 26 septembre à 21 heures sur France 2 : Cash Investigation fait sa rentrée et vous emmène pour une immersion inédite dans le monde merveilleux du travail.

Les chiffres sont alarmants. Un quart des salariés vont travailler avec la boule au ventre, plus d’un tiers affirment avoir fait un burn-out et 43% ressentent des douleurs à cause de leur métier.

Elise Lucet et la rédaction de Cash se sont intéressées à quelques-unes des plus incroyables réussites économiques. Derrière le succès de ces grandes entreprises se cachent parfois des méthodes de management qui peuvent casser les salariés.

La journaliste Sophie Le Gall a enquêté sur Lidl, l’un des géants de la grande distribution, l’une des enseignes préférées des consommateurs. La marque, 8 milliards d’euros de chiffre d’affaires, 30000 salariés en France, est sortie du hard-discount en bouleversant les méthodes de travail de ses salariés. Une révolution dans les magasins et les entrepôts, que certains employés paient cher, très cher.

Autre secteur, autre ambiance. Cash Investigation a exploré le monde de Free. Une image jeune et décalée et un patron, Xavier Niel, qui la joue cash en déclarant : « les salariés dans les centres d’appel, ce sont les ouvriers du XXIe siècle. C’est le pire des jobs ».

Cash vous révèle la précarité de ces « ouvriers du XXIème siècle ». Bien souvent sur des sièges éjectables, bon nombre partent sans indemnité de l’entreprise quand ils se retrouvent à la porte. Dans ce nouveau numéro de Cash Investigation, vous entendrez des témoignages rares de salariés sous tension qui nous racontent leur quotidien fait de pressions.

Après la diffusion du documentaire, Elise Lucet poursuit le débat sur le plateau de Cash avec invités, responsables politiques et spécialistes. Un débat au cœur de l’actualité où la loi travail est le grand chantier de l’automne du gouvernement. 

Commenter cet article

fausse-nourrriture 16/09/2017 03:55

moi je taf en entrepot LIDL en France ! je peut vous dire .... que le mot inhumain et plus à la mode mais plutôt en mode esclavagisme moderne voir néo-esclavagisme à mourir.
fAUT que les gens ais conscience de cette bouffe de grande distribution (fast-food) industriel dégueulas...
faut revenir aux locaux et paysans du coin et marché faire tourner les producteurs (bio) si possible.

jean 13/09/2017 23:57

j'attends de voir ca ma femme travail chez lidl