Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Pascal 06/09 16h33

La nuit n'est jamais aussi noire qu'avant l'aube, témoignage écrit de Géraldine Danon.

Actrice et réalisatrice de reportages, Géraldine Danon sillonne les océans avec son mari Philippe Poupon et ses enfants. Des expéditions qui donnent lieu à des films documentaires proposés notamment sur TF1.

Sortie ce jeudi de son livre La nuit n'est jamais aussi noire qu'avant l'aube.

"La mer est arrivée pour moi à un moment où rien d’autre ne pouvait me satisfaire. J’en avais soupé des paillettes, des belles robes, des beaux acteurs, des belles paroles et des nuits blanches passées à refaire le monde pour tout oublier au réveil. Il me fallait du vrai, du dur, du concret. Une violence plus généreuse, plus spirituelle. Plus sauvage. J’avais quitté Paris et j’essayais de me reconstruire, maman célibataire d’un petit garçon âgé de trois ans, après avoir brûlé beaucoup de moi dans des histoires d’amour passionnelles. Je cherchais un nouveau départ et c’est avec Philou et sur les flots que je l’ai trouvé".

Un livre dont VSD se fait l'écho. Interrogée pour l'hebdomadaire, Géraldine Danon revient notamment sur cet extrait terrible : « De mes sept à mes onze ans, cet hommeme coinça presque chaque jour dans l’ascenseur pour me faire ce qu’il n’arrivait sans doutepas à faire avec une femme et qu’aucune petite fille ne devrait connaître. Il glissait sa main entre mes jambes et profitait de moi. »  Elle dit s'être longtemps demandé si elle devait raconter cet épisode de sa vie au milieu d’un périple dans le Grand Nord, avec toute sa puissance, avec les sentiments exacerbés par les pôles, qui électrisent la vie familiale. "En fait je voulais aller plus loin, pointer le processus de changement de vie radical, ma quête de l’essentiel, en me délestant du superflu, ma soif d’extrême. Et ce chemin ne pouvait passer que par ce dévoilement. Indispensable pour que le voyage initiatique soit aussi fort que celui que l’on vivait en mer. Je ne pouvais éluder ce à quoi j’avais été confrontée lors de mon enfance."

La nuit n'est jamais aussi noire qu'avant l'aube, témoignage écrit de Géraldine Danon.

Commenter cet article