Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 16/05 7h23

Les sujets et invités de C l'hebdo, ce samedi sur France 5.

Ce samedi, 16 mai à 19 heures sur France 5, avec Ali Baddou : C l'hebdo.

Première semaine d’une France déconfinée. Pas une libération, puisqu’il faut s’adapter aux nouvelles règles qui font partie de notre quotidien. Mais déjà la menace d’un reconfinement. Dans C L’Hebdo, une invitée fil rouge. Libre-penseuse, journaliste, essayiste engagée, Caroline Fourest.

Et si la crise économique était celle du capitalisme et de la mondialisation ? On en parlera avec l’un des économistes les plus influents au monde. Rendez-vous avec Thomas Piketty.

La vie sans contact. Et si c’était ça, aussi, le monde avec le coronavirus ? Comment vivre ensemble dans une société du mètre et demi ? Comment réinventer notre rapport aux autres ? Comment garder la distance et maintenir le lien ? Et le rapport aux autres ? Que changent les masques ? La psychologue Hélène Romano interviendra.

Avec cette saison Jean-Michel Apathie, Antoine Genton, Éva Roque, Pauline Clavière, Émilie Tran Nguyen.

Crédit photo © Nathalie Guyon - France 5.

 

Commenter cet article

Verdu 02/05/2020 19:36

Pourquoi dans clebdo vous n'êtes pas confiné chacun chez soi en duplex plutôt que tous sur un plateau c'est pas normal comme certaines chaînes

Wamba 15/02/2020 20:06

Cet avocat 86 ans que fait il la .a la maison quant a barbier c est le degre 0 du journalisme

Gautret 08/02/2020 20:04

Incroyable les commentaires de l ofce ! Aucun contradicteur sur le plateau pour dire que cet organisme est plutot de gauche ?!
Continuons de cette facon et vous aurez l extreme droite bientot au pouvoir !

Fm 14/12/2019 20:03

Les commentaires d’Isabelle Saporta sur Duhamel (avec qui je ne partage pas toutes les idées) concernant la responsabilité « de sa génération » sur les dysfonctionnements écologiques est choquante.
Faut-il mettre toute cette génération au poteau?
Cette dame perd toute cohérence dans une confrontation inter génération nauséabonde
FM

Jean 07/12/2019 20:18

Qui est l'expert qui a répété 3 fois que l’écart d'espérance de vie est actuellement de 15 ans entre un travail normal et un travail pénible ? quelles sont ses sources ?

Vinchen 29/11/2019 18:09

Le retour normalement d'Emilie Tran Nguyen après celui du 12-13 cette semaine. Il faut noter les bonnes audiences de l'émission le samedi.

BOHEC 10/11/2019 14:15

Comme d'habitude très bonne émission, continuez Monsieur BADDOU Vous et Votre EQUIPE

BOHEC 10/11/2019 13:43

Le point d'interrogation a été ecrit par erreur, merci d'en tenir compte

BOHEC 10/11/2019 13:40

Comme d'habitude très bonne émission? merci Monsieur BADOU

Patrick 18/10/2019 20:44

C'est bien pratique le copier-coller pour la liste des chroniqueurs, mais bon: Émilie Tran Nguyen est en congé maternité et n'est pas revenue dans C L'Hebdo depuis la rentrée...

leblogtvnews.com 19/10/2019 06:47

Je rectifie. Ne pouvant regarder ce rendez-vous, je fais confiance aux communiqués de la chaîne...qui indiquent, tel celui d'hier, la présence de Émilie Tran Nguyen entre autres ;)

Grégory 15/09/2019 14:06

Bonjour, j'ai une idée de chronique pour Pauline Clavière "Retour vers le futur" :
L’oeil de demain
Vidéo prémonitoire (1947) - J.K Raymond Millet [Extrait] :
https://www.youtube.com/watch?v=ZKfOcR7Qbu4

Bonne journée

blanc 11/05/2019 19:39

j'ai laissé mon mail ... j'attends donc un réponse ...

blanc 11/05/2019 19:38

Monsieur Ali Badou, moralisateur de la vie politique pourrait-il justifier son PERMIS DE CONDUIRE ... et le prix !!! ???

Foubert 04/03/2019 11:59

Ali Badou parengon de morale ! Qu il se contente de permettre à ses invités de s exprimer au lieu de leur servir une leçon de morale aussi ridicule que pretentieuse...et adressee prioritairement à Zineb El Rhazaoui ( pourtant juste et lucide ) . Qui défend il ? Aurelien Tâche auréole de son risible serre tête ?

corvellec 04/02/2019 10:08

j'écris à c'est à vous
merci d'avoir invité Mme Poinçon Charlot
mais elle n'a pas pu s'exprimer longtemps
elle est rarement invitée sur les plateaux télé
Jean Michel Apathie dit que la presse est libre
mais ce sont toujours les mêmes économistes, le mêmes sociologues, les mêmes journalistes qui sont invité

jacques alberny 03/02/2019 19:15

c'était pour dénoncer la franche "réaction" de Jean-Michel Apathie vis à vis d'une invitée qui ne souhaitait pas en découdre avec lui ... et non pas pour pinailler sur son taux d'imposition ... merci

Gégé 03/02/2019 18:50

Mme Pinçon-Charlot ment quand elle dit que le moindre de ses euros est imposé à 14 %. Elle ne sait pas comment se calcule l'impôt ... Le calcul de l'impôt fonctionne par tranches. Si son revenu net imposable et dans la tranche des 14% après abattement des 10%, alors son taux d'imposition sera compris entre 0% et 8,03% ! Je tiens les calculs à disposition de qui veut.
Et si elle paie vraiment 14% d'impôt sur son revenu c'est que celui-ci est de 44000 €. Pas vraiment "une petite pension" comme elle le déclare !

Violaine 03/02/2019 18:13

j'ai été très outrée de voir le traitement fait à Monique Pinçon-Charlot hier dans cette émission. Une femme qui a fait un travail sérieux exposée aux commentaires médiocres de plusieurs mâles dominants - je crois que j'ai fini de regarder cette émission. Elle devrait se renouveler - ça ronronne sévère ... dans le mauvais sens.

WEILL REMY 03/02/2019 16:08

HONTEUX et IRRESPECTUEUX à l'égard de Mme Pinçon Charlot; beau travail de journaliste "indépendant"!!!!!!!!!!! alors que cette dernière tentait d'exposer le fruit de son travail. Szafran c'est l'apothéose: "J'en ai marre de ces universitaires....qui dissimulent le fait que ce sont des militants"!!!! A gauche on est militant, la gauche-droite libéro-capitaliste, est pragmatique, objective etc, alors que sur ce plateau j'ai vu au moins 4 journaleux disqualifier par des invectives un travail avec lequel on peut ne pas ne pas être d'accord, mais pour qu'il y ait débat honnête, cela nécessitait de s'adosser à un savoir et des arguments dont ces énergumènes ne disposaient visiblement pas.

Frigara 03/02/2019 14:02

Incroyable, malgré tout ce que l'on sait des médias, de voir la censure opérer aussi honteusement : Mme Pinçon-Charlot coupée au montage alors qu'elle évoque les liens entre les ultra-riches et la presse ! C'est comme il y a 30 ans, avant Droit de réponse et Michel Polac.

Anne Duchaine 03/02/2019 10:15

Belle censure politique ce samedi...museler ainsi Monique Pinçon-Charlot sans avoir l'air d'y toucher: c'était du grand art! Il faut dire qu'elle était entourée de " journalistes " particulièrement agressifs .La preuve si c'était nécessaire de leur allégeance au pouvoir .

Pascal 02/02/2019 19:44

Ali Baddou, Cessez de bizuter la petite journaliste en début d'émission, en la touchant en passant.
Vous croyez qu'on ne le voit pas ?
C'EST INSUPPORTABLE. C'est NUL ! CESSEZ !

jacques alberny 02/02/2019 19:42

c'était bien de museler Monique Pinçon-Charlot au moment où elle allait exposer son travail sur la finance à l'Elysée ?

Marie-France Pesavento 31/01/2019 20:06

Inviter le gilet jaune à casquette le 27 janvier dans c'est L'Hebdo a ete une grave erreur selon moi.D'une part il est impossible de debattre avec ce genre d'individu qui est persuadé de detenir la vérité,enfin sa vérité, et d'autre part cette personne complotiste,entre autres choses n'a pas sa place dans un média sérieux. Les médias dans leur ensemble devraient arrêter de dérouler le tapis rouge aux gilets jaunes qui représentent environ 0,1 pour cent de la population française...cela fait des semaines que cette émission ne parle plus que des gilets jaunes, je ne la regarderai plus désormais.

Aliette Leclercq 27/01/2019 13:38

Inviter Maxime Nicolle, un gilet jaune aussi lamentable, ce n'est pas la niveau habituel de cette émission. Mounir Majhoubi qui essaie de greffer des neurones dans la tête de ce décérébré (et perd son temps), Ali Badou qui essaie de recradrer le débat, Jean-Michel Apathie qui dit peu mais n'en pense pas moins, voilà ce qu'on voit ici. Arrêtons de donner une tribune à ces individus incultes qui veulent devenir calife à la place du calife. On en a marre de cette poignée d'excités qui gouvernent la France en prétendant représenter le peuple. Vivement que l'opinion publique cesse de les soutenir, vivement que les médias arrêtent de leur donner la parole. Une française qui aime la démocratie et qui s'exprime dans les urnes.

anonyme 27/01/2019 13:31

Quelle honte cette emission. Les images diffusées lors de cette emission montre comme d'habitude les rares violences des gilets jaunes à mains nues contre des robocops surarmés. Les centaines d'images de violence policière ne passent pas à la télé dans ces chaînes inféodées au pouvoir. Quelle honte.

DEBARD 27/01/2019 13:12

MAXIME NICOLE est contre le démocratie

DEBARD 27/01/2019 13:07

invité cet énergumène à l'hebdo et voir ce qu'il propose ça ait rois dans le dos et regarder sur internet le profil de ce monsieur qui entre les tour de la présidentielle présenté MACRON avec une croix faschiste ???!!bonjour la démocratie vue par ce personnage...

Gilles 26/01/2019 21:11

Un ministre face à un mec en casquette, l'un doit faire gaffe l'autre peut dire n'importe quoi où est le dialogue. Qu'Ali prenne un mec pas trop gilet jaune aussi inconnu que l'autre et là le débat sera peut-être libre et intéressant, sinon un coup de com comme malheureusement il est de plus en plus coutumier. Triste

Taleyrac 22/12/2018 20:26

Hier à C à vous, empathie inconditionnelle de l' équipe pour le discours très agressif de Corinne Masiero et comparses: Face dure des gilets jaunes. Aujourd' hui, à C l' hebdo, ce sont les gilets jaunes sentimentaux,face bisounours , sauf que pendant ce temps là, des groupes gilets jaunes entonnent à Montmartre des chants antisémites type Dieudonné ou bien guillotinent Macron avec force détails sanglants à Angoulême. Complaisance ou repentance de parisiens ?

JEAN CLAUDE ROUSSEAU 25/11/2018 13:39

J e viens de regarder votre emission, je suis convaincu de votre non neutralite dans l episode des gilets jaunes que des gens a charges je pense que les francais regarde ce genre de debat mettent en doute votre integrite remarque aves les avantages que vous avez je ferai peut etre la meme chose que vous mais essayer d arreter de prendr les francais pour des imbeciles

Brigitte 17/11/2018 19:37

J'aime beaucoup votre émission mais aujourd'hui Aymeric Caron me gonfle ! ras-le-bol ! je ne mange pas de la viande tous les jours, mais j'aime manger la viande bien française et je ne supporte pas qu'un type médiatique me culpabilise ! Assez de l'entendre sur les plateaux télé.

Alexia DEUIL 29/04/2018 13:29

Pas d'accord avec l'analyse entendue ce jour 29/4/2018 sur la Politique de la Ville faite par monsieur APATHIE.
Si monsieur Apathie, de mon point de vue, la Politique de la Ville de Monsnieur Borloo a marché depuis 2004.: elle a très bien réussie le pari de l'habitat avec l'ANRU.
Ce qu'il faut comprendre c'est que Monsieur Borloo a mis en place un système prenne de quelques années pour l'habitat mais le côté sociall n'a pas été traité à la même hauteur.
Le retour de monsieur Borloo vise donc désormais à corriger ce manque au niveau social et humain (beaucoup plus compliqué notamment du point de vue du financement) et prolonger le travail sur l'habitat.
Le commentaire fait par monsieur Apathie n'était donc pas juste envers monsieur Borloo qui est à l'origine du seul plan pour les banlieues qui ait vraiment duré et qui a transformé la vie des gens en matière de logement de gestion urnaine de proximité (GUP ) pour perenniser ces investissements.
Madame Amara a tenté avec beaucoup de détermination de mettre en oeuvre une Politique volontariste sur le sujet mais les financements n'ont pas permis d'atteindre tous les objectifs.
Espérons que monsieur Borlool trouve du succès dans ce second plan car il est désormais indispensable de remédier aux problèmes sociaux;

Cordialement
A.DEUIL Lala.C

martine67300 31/03/2018 19:57

Dommage que vous vous ne voulez laisser pas parler et vous vous coupez la parole. Je trouve honteuse l'attitude de Maitre Piccio vis vis de Laetitia. Après tout Laura s'est fait prendre par la police"entièrement nue, complètement ivre et droguée". Apparemment, Johnny l'a fait deux fois internée en clinique psychiatrique. Quant à David, d'après sa propre mère, c'est "un doux réveur, qui ne s'intéresse pas à l'argent". Comment peut on faire confiance à ces deux enfants pour gérer le droit moral de Johnny ? Quand à la cuisinière qui se plaint que Johnny n'aimait pas les conflits. Il n'avait pas à choisir : il avait déjà choisi : en épousant Laetitia elle devenait sa maitresse de maison. Depuis quand les employés de maison commandent leur patron(ne) ? Heureusement qu'elles est partie. Bon courage à Laetitia je suis de tout coeur avec elle et ses deux petites filles.