Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 14/10 15h28

Carnets secrets 2016 - 2017, par Michèle Cotta.

Ancienne présidente du prédécesseur du Conseil supérieur de l'Audiovisuel, ex-directrice de l'information à TF1 et ex-directrice générale de France 2, la journaliste Michèle Cotta. a écrit Quelle histoire ! Carnets secrets 2016 - 2017.

Un livre édité par Robert Laffont et disponible en milieu de semaine prochaine.

L'ouvrage d'environ 370 pages est présenté ainsi :

Le 6 mars 2017, en pleine affaire Fillon, alors qu'Alain Juppé vient d'annoncer qu'il renonce à se poser en challenger du candidat de la droite, François Bayrou confie à Michèle Cotta : « Tout ceci n'a aucune logique. Je suis sans explication. On est dans le stupéfiant ! »

Cette formule pourrait résumer le mélange de sidération et de curiosité passionnée que n'a cessé d'éprouver la journaliste, comme bon nombre de Français, face aux incroyables péripéties qui ont marqué la dernière élection présidentielle et abouti à la victoire inattendue d'un novice. Au cours de ses nombreux échanges avec les principaux acteurs de cette singulière période, Michèle Cotta éclaire le comportement de ceux qui, à droite comme à gauche, ont assisté impuissants à l'irrésistible ascension d'Emmanuel Macron. Dans ce journal, elle montre un François Hollande empêtré dans son impopularité, comme assommé par la défection des frondeurs socialistes et surtout par la trahison de son ancien collaborateur. Un Manuel Valls choisissant à contretemps de se porter candidat à la place de celui dont il fut le Premier ministre. Un François Fillon se jetant au-delà de toute mesure dans un combat ou il perdait chaque jour du terrain. Une Marine Le Pen s'écroulant au moment stratégique du débat de l'entre-deux-tours. Un Jean-Luc Mélenchon dopé par l'effondrement de la social-démocratie en France et s'imaginant prendre à l'Élysée la place de son pire adversaire.

À partir des multiples témoignages qu'elle a recueillis sur le vainqueur du 7 mai 2017, Michèle Cotta brosse l'image d'un « tueur souriant », plus dur et complexe qu'il n'en a l'air. Celle, encore énigmatique, d'un président que personne n'attendait.

Commenter cet article