Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 26/11 14h25

Mon plus beau Noël, dès ce lundi sur TF1 : les règles de la compétition (vidéo).

Dès ce lundi, durant plusieurs semaines, du lundi au vendredi à 18h15 sur TF1,  place à la nouveauté Mon plus beau Noël. Une compétition qui se déroulera sous l’œil de Valérie Damidot. Qui en profitera pour prodiguer «astuces et conseils» pour réussir un bon réveillon.

Dans ce programme, quatre familles, persuadées d’organiser le plus beau des Noël, vont se lancer un défi : démontrer aux autres que leur Noël est le plus magique de tous lors d’une grande répétition générale.

Du lundi au jeudi, les concurrents se recevront à tour de rôle les uns chez les autres. Chaque jour, pour se départager, ils devront noter leur soirée selon plusieurs critères :

- La décoration et le sapin de Noël : les invités jugeront la pièce maîtresse de Noël : le sapin mais aussi toute la décoration de la maison comme la façade, le salon, la table… Auront-ils réussi à créer une ambiance propre à vivre la féerie de Noël ?

- Le menu de Noël : les hôtes convient leurs invités à déguster leur menu composé des spécialités dégustées à cette période. Les invités seront-ils surpris par les mets proposés ? Le goût sera-t-il au rendez-vous ? Les partis pris visuels des spécialités leur plairont-ils ?

- La tradition de Noël : entre chants de Noël, chorégraphie déguisée, visite surprise du Père Noël, illuminations et autres activités, les hôtes vont proposer «leur coutume». Ont-ils réussi à transmettre le rêve et la convivialité de cette fête si particulière ?

Ce n’est que le vendredi, après avoir vécu toutes les soirées, que les duos attribueront une ultime note sur l’esprit de Noël lors de la grande finale orchestrée par Valérie Damidot : Les invités ont-ils bien été accueillis ? L’ambiance était-elle à la hauteur de ce que l’on peut attendre d’une soirée de Noël ? Cette 4ème note pourra chambouler le classement finaL.

4000 euros sont en jeu.

Crédit photo © David Merle - TF1.

Commenter cet article