Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 19/11 10h10

Nouveaux radars et contrôles vidéo : enquête à 23 heures ce dimanche sur M6.

Ce dimanche 19 novembre à 23 heures sur M6, lors du magazine Enquête exclusive présenté par Bernard de la Villardière : Nouveaux radars et contrôles vidéo. Enquête sur ces nouvelles technologies mises au service de l'arsenal répressif et sur les nombreuses ripostes trouvées par les automobilistes français. 

Lorsque le premier radar automatique a été installé en 2003, les routes françaises étaient parmi les plus dangereuses d'Europe (près de 8 000 morts par an). Depuis, la France a multiplié l'installation des radars et réduit de plus de moitié le nombre d'accidents mortels. Avec près de 4 500 appareils, les pouvoirs publics sont aujourd'hui dotés d'un arsenal impressionnant pour lutter contre les excès de vitesse.

Des appareils de plus en plus perfectionnés : radars « tourelles » qui flashent plusieurs voies en même temps, radars « tronçons » qui mesurent la vitesse moyenne sur plusieurs kilomètres, radars autonomes, radars « feu rouge », etc… Et désormais, la nouvelle terreur des automobilistes : les radars-drones, totalement indétectables. Pour renforcer la répression, le gouvernement vient même de confier à des sociétés privées la gestion et l'utilisation de près de 500 voitures radars pour traquer, sur toutes les routes de France, les automobilistes un peu trop pressés.

Dès janvier prochain, les municipalités vont récupérer la gestion du stationnement et, surtout, le produit des contraventions. Alors, les mairies s'organisent et investissent dans des équipements flambant neufs : caméras vidéos qui repèrent les véhicules gênants, capteurs installés sur les places de parking et même voitures banalisées qui scannent les plaques d'immatriculation…

Afin de comprendre comment fonctionnent ces nouveaux appareils et pour savoir s'ils sont efficaces dans la lutte pour la sécurité routière, l'équipe de ce reportage a mené l'enquête.  Et a pu se rendre chez des fabricants de radars qui ont dévoilé leurs nouveaux modèles. Puis dans le centre de traitement automatisé à Rennes avec accès aux coulisses des salles de vidéo-surveillance.

Face à ces contrôles incessants et une politique de sécurité routière jugée de plus en plus sévère, de nombreux automobilistes tentent de trouver la parade : applications, détecteurs et brouilleurs de radars, organisation sur les réseaux sociaux, fausses plaques d'immatriculation, avocats spécialisés…

Commenter cet article