Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 10/11 6h03

Une soirée 100% Coluche le 28 novembre sur Paris Première.

Mardi 28 novembre, la chaîne Paris Première consacre toute sa soirée à Coluche, avec la programmation suivante :

 

20h50, LA VENGEANCE DU SERPENT À PLUMES

Réalisé par Gérard Oury.

Loulou Dupin hérite de l'appartement de sa grand-mère. Lorsqu'il arrive à Paris pour prendre possession de son bien, il constate avec surprise qu'il est occupé par deux charmantes jeunes femmes, Laura et Valérie. Dans les placards, il découvre de la dynamite, de la nitroglycérine et des armes ! Tout ce materiel angoisse Loulou qui se demande à quoi il va pouvoir servir. L'appartement sert en fait de quartier général à un groupuscule terroriste...

 

22h45, COLUCHE, LA FRANCE A BESOIN DE TOI

Documentaire réalisé par Éric Guéret. Texte écrit et lu par Josiane Balasko.

Dans les années 80, entre la censure médiatique et une société française encore muselée par de nombreux tabous, comme l'homosexualité, la drogue ou le racisme, la grossièreté maîtrisée de Coluche vient bousculer l'ordre établi. Josiane Balasko, la « pote » de la première heure, nous guide au cœur des motivations du comique rebelle. Au fil des sketches et des archives inédites, Coluche dérange, distribue les baffes. Les journalistes, les hommes politiques, l'armée, la police, la publicité, nul n'est épargné...

 

23h55, COLUCHE FAIT SON CINÉMA

Document réalisé par Jérôme Wybon.

Le nom de Coluche est souvent associé à son rôle d'amuseur public numéro 1, à la création des Restos du cœur ou à sa surprenante campagne présidentielle mais plus rarement à ses rôles au cinéma. L'incroyable performance de Tchao Pantin cache aussi le reste de sa filmographie, pourtant jalonnée d'énormes succès publics : l'Aile ou la Cuisse, Inspecteur la Bavure, le Maître d'école, Deux heures moins le quart avant Jésus Christ, Banzaï. Interviennent dans ce documentaire : Claude Zidi, Patrice Leconte, Yves Castano, Pierre Grunstein, Thierry Lhermitte, Martin Lamotte, Yves Agostini, Christian Dureau, Pierre Etaix et Hervé de Luze.

 

Commenter cet article