Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 11/01 10h02

La mini-série inédite Aurore, de Laetitia Masson, diffusée ce jeudi soir.

Mini-série de Laetitia Masson (format 3 x 52 minutes), Aurore est interprété par Elodie Bouchez, Lolita Chammah, Hélène Fillières, Maurice Greenne, Aurore Clément, Sigrid Bouaziz, André Wilms, Anna Mouglalis, Mélody Gualteros.

Diffusion sur la chaîne ARTE ce jeudi 11 janvier dès 20h55.

Deux enfants sur une scène de crime. L’une est coupable. L’autre est témoin. 25 ans plus tard, la première essaye d’oublier. La seconde n’oubliera jamais. Quand leurs chemins se recroisent, tout se rejoue. 

Le début : Aurore, 10 ans, vit seule avec sa mère. Souvent elle s’échappe vers les marais pour retrouver son copain Chris et faire avec lui les 400 coups. Un soir, Aurore rejoint Chris dans l’aire de jeux de leur cité. Ils y croisent deux enfants, Paulo, 4 ans, et sa petite sœur Maya, qui s’amusent dans le bac à sable en mangeant des gâteaux. Afamée, Aurore en réclame un à Paulo, qui refuse. Entraînant le gamin jusqu’à une friche industrielle, elle veut lui prendre un biscuit de force. Ils échangent des coups, la colère monte, Aurore ne se maîtrise plus. Ce qui n’était qu’un jeu va mal finir.

Laetitia Masson : "Comment fait-on d’un enfant un être humain, capable de vivre au milieu des autres, et de survivre à tous les dangers de cette vie en communauté ? C’est ça, le sujet de la série. Le premier épisode raconte une enfance « sauvage ». Comment régule-t-on la violence qui est en chacun de nous ? Comment apprend-on les limites aux enfants ? Quelles responsabilités ont les adultes autour d’eux ? Le deuxième épisode pose la question de la culpabilité et de la vengeance. Les coupables peuvent-ils réparer le passé ? Les victimes peuvent-elles résister, adultes, à la violence générée par leurs blessures d’enfance ? Le troisième épisode met en jeu les conditions d’une possible rédemption, l’échange des rôles entre coupable et victime et la quête de l’amour rédempteur : qu’est-ce que le véritable amour, non destructeur, non anthropophage, celui qui peut délivrer du mal ?"

Crédit photo © Hassen Brahiti

Commenter cet article

Pierrick 20/12/2017 11:50

vu à séries Mania, c'est un petit bijou, à la fois dark et lumineux !

charles 13/12/2017 19:19

Content de retrouver Elodie Bouchez et, bien-sûr, Anna Mouglalis ( avant la saison 2 de Baron noir ... ) ! :)