Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 13/01 12h22

Le rat-taupe nu, clé de progrès médicaux majeurs ? Document inédit ce soir sur ARTE.

Les superpouvoirs des rats-taupes nus. Un documentaire inédit, surprenant, d’Herbert Ostwald. Il sera diffusé ce samedi 13 janvier à 22h20 sur ARTE.

Le rat-taupe nu vit longtemps tout en conservant une santé de fer. Intrigués par ses qualités exceptionnelles, des chercheurs du monde entier étudient l’étrange rongeur, qui pourrait être la clé de progrès médicaux majeurs.

Doté d’un physique ingrat – corps glabre et fripé, dents démesurément longues et acérées – qui lui a valu de passer pour une espèce malade, le rat-taupe nu focalise l’attention de la communauté scientifique. Ce petit rongeur, installé sous la surface de la savane kényane et des semi-déserts de la Corne de l’Afrique, jouit en effet d’une longévité et d’une santé extraordinaires.

Organisés en colonies de nourrices, soldats et ouvriers, les rats-taupes nus sont dirigés par une reine, seule reproductrice du groupe, dont l’espérance de vie est plus remarquable encore que celle de ses sujets. Au-delà de leur hiérarchie sociale, qui favorise la longévité, pourquoi ces mammifères échappent-ils aux ravages du temps et de la maladie ?

En se penchant sur leur patrimoine génétique, les chercheurs sont parvenus à des conclusions surprenantes ! Ils espèrent ainsi, à long terme, freiner les cancers, améliorer le traitement de la douleur ou sauver les victimes d’AVC.

Zoologues, généticiens, biologistes de l’évolution et cancérologues font le point sur les propriétés uniques du rat-taupe nu et les perspectives médicales vertigineuses qu’il offre à l’homme.

- Le doyen actuel de cette espèce, installée en Afrique de l’Est, a atteint l’âge vénérable de 34 ans. Cette longévité sensationnelle, pour des animaux de cette corpulence, s’explique par la capacité des rats-taupes nus à donner un coup de balai dans leurs organismes. Tandis que chez l’homme, des déchets protéiques s’accumulent, avec le poids des années, jusqu’à provoquer la mort cellulaire, les rongeurs aux dents longues sont équipés de «gènes de ménage» qui ralentissent leur vieillissement.

- Le rat-taupe nu produit de l’acide hyaluronique en grande quantité, pour se prémunir des cancers, des maladies cardio-vasculaires et d’autres troubles neurodégénératifs. Cette substance élastique agit comme rempart contre le développement des tumeurs, en empêchant les cellules de s’agglutiner. Largement épargnés par le cancer, les rats-taupes nus triomphent presque toujours de la maladie.

- Le rat-taupe nu ressent la moindre pression à travers sa peau, qui agit comme un puissant réceptacle d’informations. Pour autant, le petit mammifère reste relativement étranger à la souffrance grâce à son superpouvoir analgésique. Les terminaisons nerveuses de leur épiderme bloquent le déclenchement de l’alarme «douleur». Une insensibilité qui leur permet de ne pas gaspiller d’énergie inutilement.

- Leur imperméabilité à la douleur les aide également à affronter l’atmosphère confinée des galeries souterraines où ils élisent domicile. Alors qu’une victime d’infarctus ou d’AVC doit être secourue dans les trois à cinq minutes pour empêcher que ses cellules cérébrales ne meurent, un rat-taupe nu, soumis à une expérience en laboratoire, a survécu dix-huit minutes à une privation de dioxygène. Ces rongeurs ont développé une capacité à puiser dans leur réserve de fructose – une source d’énergie qui n’est utilisée que par les plantes – pour pallier le manque d’oxygène.

Crédit photo © Roland Gockel.

Commenter cet article