Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 15/01/2018 7H30

Astrid de Villaines, qui a porté plainte contre Frédéric Haziza, choquée par sa réintégration sur LCP.

A lire dans les quotidiens Aujourd'hui en France et Le parisien ce lundi, un entretien avec la journaliste Astrid de Villaines, qui travaille sur La Chaîne Parlementaire.

Pour rappel, cette dernière a porté plainte pour agression sexuelle contre l'éditorialiste et animateur Frédéric Haziza. Une enquête est en cours mais la réintégration la semaine dernière de ce dernier l’a profondément choquée, lit-on.

Astrid de Villaines rappelle être journaliste politique depuis plusieurs années : "les blagues potaches, les plaisanteries lourdingues, je sais ce que c’est. Je n’aurais pas intenté une action en justice pour cela. Moi, j’ai vécu une agression sexuelle, il ne faut pas tout mélanger".

A aucun moment, elle regrette sa plainte. "Je suis soulagée, même si c’est dur. Mais ce n’est rien par rapport à l’angoisse que je ressentais de devoir garder tout ça au fond de moi".

En 2014, après les faits, alors qu'elle était choquée, certains lui avaient conseillé de porter plainte mais elle était comme paralysée. "J’avais honte, je voulais oublier cet épisode et j’avais peur des conséquences. (...) Cet été pour la première fois, j’en ai parlé à mes parents, je voulais leur avis, mais j’hésitais encore. Puis a éclaté l’affaire Weinstein et le mouvement #balancetonporc. Ça m’a donné du courage. Je ne pouvais plus me taire, même si j’ai hésité une dernière fois à la porte du commissariat"

Concernant la réintégration de Frédéric Haziza au sein de la rédaction de LCP où elle travaille, Astrid de Villaines souligne que c’est difficile. Mais c’est une décision de la direction qu'elle ne veut pas commenter.

Commenter cet article