Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 22/01 14h02

La série Counterpart diffusée dès ce lundi sur OCS.

Diffusée depuis hier aux Etats-Unis, sur Starz, la saison 1 de la série Counterpart débarque ce lundi à 20h40 sur OCS Max.

Créée par Justin Marks. Avec J.K. Simmons (Howard Silk), Harry Lloyd (Peter Quayle), Nazanin Boniadi (Olivia Williams), Emily Burton (Emily Silk), Sara Serraiocco (Baldwin), Ulrich Thomsen (Aldrich), Bernhard Forcher (Andrei), Kenneth Choi (Bob Dwyer)...

La vie de Howard Silk est d’une routine implacable. Depuis trois décennies, ce simple employé d’une agence d’espionnage des Nations Unies basée à Berlin, fait le même trajet chaque matin, à la même heure et échange des informations classifiées avec un collègue dont il est séparé par une vitre.

Dans son bureau sombre et exigu, aucun ornement, aucune couleur. Ses rapports avec son collègue s’arrêtent au partage de dossiers. Ici, on ne se salue pas, on ne se parle pas, on ne plaisante pas ! C’est interdit et toute entorse à la règle, considérée comme une mise à mal de la sécurité, est rapportée aux instances supérieures. Howard va le découvrir le jour où, après 29 années de bons et loyaux services, il demande à son Directeur la possibilité de changer de poste et, enfin, monter en grade. Il s’oppose à un mur : « Depuis le temps que vous travaillez ici, si ça avait dû arriver, ce serait déjà fait. »

Ce soir-là, comme tous les soirs depuis des semaines, il se rend à l’hôpital, au chevet de Emily, son épouse dans le coma depuis qu’elle s’est faite renverser par une voiture. Ces visites sont elles aussi routinières : acheter des fleurs, saluer l’infirmière et lui en offrir quelques-unes, se disputer avec Eric, le frère d’Emily, qui souhaite qu’elle soit débranchée et que son corps soit rapatrié en Angleterre, puis lui lire de la poésie à voix haute.

Mais la vie de Howard Silk va brutalement basculer le jour où il se retrouve face à face avec son double et découvre la vérité sur son organisation. Ce second Howard, plus dur, plus virulent, plus sûr de lui vient d’une dimension parallèle. L’homme a traversé un passage reliant notre monde à un autre monde, alternatif, créé suite aux expérimentations de scientifiques durant la guerre Froide.

Commenter cet article