Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par François 29/01/2018 10H35

La série courte Guépardes fait son arrivée ce lundi sur TF1 Séries Films.

Série originale de Doria Achour & Sylvain Cattenoy, produite par BANGUMI ,« Guépardes » nous entraine dans les coulisses de l'industrie du disque à travers quatre manageuses, aux personnalités hautes en couleurs, gérant chacune des artistes aux styles très différents.

Les Guépardes sont de réelles passionnées de musique mais se retrouvent constamment confrontées à leur boss, Franck Delattre, qui lui ne jure que par le business. Guépardes est un plongeon dans le quotidien de ce label féminin, dirigé par un patron misogyne et hystérique, manageant des musiciens excentriques et des artistes aux égos surdimensionnés. Leur capacité à jongler avec brio entre les passions, la célébrité de leurs artistes ainsi que la réalité du métier rendent ces Guépardes terriblement attachantes et explosives.

Avec Arnaud HENRIET (Franck), Sophie MARECHAL (Margaux), Déborah GRALL (Raphaëlle), Natacha KRIEF (Chloé), Claire CHUST (Elsa)…

Du lundi au vendredi à 20h55 sur TF1 Séries Films (ex HD1) dès ce 29 janvier.

Sylvain Cattenoy, à propos de la naissance de cette fiction : "Nous avons beaucoup d’amis musiciens. J’ai moi-même joué dans des groupes quand j’étais plus jeune. Les difficultés qu’ils rencontrent pour se produire et se réaliser me touchaient. Grâce à d’autres connaissances qui travaillent dans le management d’artistes, nous avons identifié de nombreuses problématiques intéressantes, notamment liées à la création artistique et aux revenus qu’elle génère."

Doria Achour : "Réaliser 180 épisodes de 5’ dans un cadre feuilletonnant permet d’adopter différentes couleurs et différents tons. Nous avons choisi de parler de problématiques de fond tout en gardant la liberté de les traiter de façon légère ou absurde. Cela permet de faire passer des messages plus facilement et d’alléger le propos. L’humour noir et le ton satirique sont également présents. Certains épisodes ne prêtent pas à rire du tout alors que d’autres sont davantage axés sur l’humour et l’autodérision".

 

Commenter cet article