Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 06/01 13h45

N'oubliez pas les paroles spécial 10 ans, ce soir : 140.000 euros en jeu pour des associations.

Ce samedi 6 janvier à 21 heures sur France 2, les 10 ans de N'oubliez pas les paroles.  Un divertissement qui n'a jamais aussi bien marché que ces dernières semaines. Plusieurs numéros ayant même approché la barre des 4 millions de téléspectateurs en avant-soirée.

Pour cette soirée évènement, Nagui a réuni un plateau inédit composé de six personnalités et de quatre des plus grands maestros de l’émission, qui tenteront de remporter jusqu’à 140 000 euros au profit d’associations :

- Pauline Lefèvre pour l’association « Plan International »

- Michaël Youn pour « Les Restos du cœur »

- Valérie Bègue pour « Vaincre la mucoviscidose »

- Artus pour « Imag’In »

- Vincent Desagnat au profit de l’association « Cékedubonheur »

- Issa Doumbia pour l’association « A.A.D.E.F.A »

Ils seront épaulés par Hervé, Violaine et Lucile, les trois plus grands gagnants de l’histoire de l’émission mais aussi de Sarah, dernière lauréate du Trophée des Masters !

"Dans un décor revisité et devant un public survolté, nos candidats d’un soir vont se prêter au jeu du karaoké dans les mêmes conditions que les émissions quotidiennes. Trois duels opposant chacun deux personnalités permettront à nos invités de remporter jusqu’à trois fois 20 000 euros pour les associations. À l’issue de chaque duel, le candidat vainqueur sera rejoint par un Maestro qui lui apportera toute son expertise durant la finale. Puis, l’invité ayant réalisé le meilleur score lors de son passage participera à une super finale, épaulé de Sarah, pour tenter de remporter jusqu’à 80 000 euros supplémentaires ! "

Tout au long de la soirée, vous retrouverez également les moments les plus marquants de l’émission à travers des magnétos inédits ; et de nombreux invités surprises rejoindront Nagui et les 14 musiciens en plateau.

 

 

Crédit photo © Gilles Gustine - France 2.

 

Commenter cet article