Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 02/03 7h01

Sortie du nouveau livre confession de Loana : Si dure est la nuit, si tendre est la vie.

La métamorphose de Loana en couv' de l'hebdomadaire ELLE vendu dès ce vendredi. 8 pages à découvrir. Un Phénix nommé Loana, titre la revue.

Le livre confession Si dure est la nuit, si tendre est la vie est disponible depuis quelques heures. Edité par Plon il est présenté ainsi :

"À 40 ans, après une descente aux enfers, la première star de la téléréalité française est enfin une femme bien dans sa peau, décidée à reprendre sa vie en main. Debout, vivante et fière de ce qu’elle est devenue, Loana ne veut plus qu’on parle à sa place. Ce livre est son livre, sa vérité.

On croit tout savoir sur Loana. Souvenez-vous, il y a seize ans, la jolie blonde est sortie victorieuse du Loft et la France était à ses pieds. On a rarement vu autant de passion se cristalliser autour d’une personnalité qui, comme elle le dit elle-même, « n’avait encore rien fait ». Très vite, tout s’enchaîne : un livre, un disque, deux immenses succès. Jean Paul Gaultier la fait défiler, elle devient même styliste. L’argent, la gloire… la vie lui sourit enfin, une Cendrillon moderne. Lui manque ce prince charmant qu’elle rêve de rencontrer. Elle croit parfois le trouver, se trompe souvent, bien trop souvent, et paiera cher un romantisme qui lui voile la face. Mais Loana n’est pas aussi fragile, pas aussi naïve qu’on ne le croit. Bien décidée à se sortir d'une spirale infernale, elle mène, seule, un long combat. Aujourd’hui en pleine forme, dans ce livre tout en vérité elle se raconte sans fard, sans tabou. Elle ne renie rien et sa renaissance n’en est que plus spectaculaire."

 

Sortie du nouveau livre confession de Loana : Si dure est la nuit, si tendre est la vie.

Loana à propos des médias, extrait de son livre :

« S’ils savaient combien je déborde de doutes, à quel point je suis parfaitement consciente, au contraire, que tout peut s’arrêter du jour au lendemain. S’ils savaient qu’entendre rabâcher l’épisode de la piscine m’épuise. Que j’en ai marre, plus qu’assez, de me voir rappeler, reprocher les mêmes choses alors qu’à ce moment-là j’ignore ne pas être obligée d’y répondre. Personne ne m’a expliqué les coulisses, les pièges à éviter. On m’a jetée dans le bain – aucune allusion ici à celui du “Loft”, car il est bien plus redoutable – sans m’apprendre comment y nager sereinement. La vérité, c’est qu’Endemol nous a laissés tomber, tous, donc qu’il nous revient de nous débrouiller par nous-mêmes. Mais moi je me sens seule, ignorante, surtout devant les animateurs vedettes qui profitent de ma candeur pour m’attendre au tournant et faire le buzz. »

Commenter cet article

raph87 02/03/2018 14:45

Quand on regarde la couv et les photos dans elle, on voit bien les limites de photoshop... On ne sait si en rire ou en pleurer...Cette fille ne vit que de son malheur, c'est triste !