Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 28/02 6h49

Top chef ce mercredi : épreuve des enfants puis pâtisserie au programme.

Présenté par Stéphane Rotenberg ce mercredi 28 février peu après 21 heures sur M6 Top Chef. Avec Hélène Darroze, Philippe Etchebest et Michel Sarran.

5ème semaine du plus grand concours de cuisine réservé́ aux professionnels pour les 9 candidats encore en compétition.

Ce soir, c’est le grand retour de l’épreuve des enfants ! Stéphane Jégo, chef de file de la bistronomie qui aime éduquer les enfants à la cuisine de terroir, va lancer à nos candidats le défi de devoir séduire les enfants avec des abats, un aliment que généralement ils détestent. Plus que jamais, les cuisiniers devront rivaliser de talent mais surtout trouver des astuces pour convaincre ce jury au palais très délicat et espérer décrocher l’une des deux places qualificatives pour la prochaine semaine de compétition.

Pour la deuxième partie de soirée, place à une autre épreuve redoutée par les candidats : la pâtisserie. Les 6 candidats qui ne se seront pas qualifiés sur la première épreuve devront cuisiner un dessert au citron afin d’épater trois grands noms de la pâtisserie : Jessica Préalpato, Benoit Charvet et Julien Dugourd, tous les trois chefs pâtissiers dans des restaurants étoilés. Pour faire partie des 3 assiettes dégustées, les concurrents devront d’abord les séduire visuellement, en mettant le plus en valeur le citron. A l’issue de l’épreuve, le candidat qui aura réalisé le meilleur dessert au citron se qualifiera pour la suite du concours.

Les candidats qui ne se seront pas qualifiés au terme des deux épreuves se retrouveront sur la sellette ! Chaque chef de brigade sera alors confronté à un choix terrible... Décider parmi les candidats de sa brigade sur la sellette, celui qui ira en dernière chance et risquera de quitter définitivement l’aventure Top Chef.

Commenter cet article

Moi 01/03/2018 11:52

Un bravo ironique pour le casting avec une mention spéciale pour le petit blond à la chemise blanche et au gilet bleu marine ! De sa fenêtre, j'ai bien cru que ce petit s'était échappé du casting des choristes. Quand il s'agit d'enfant, je crois qu'on peut se permettre d'avoir un arabe, un noir, un asiatique, ça aurait été moins choquant que ce casting polissé !

Bea 28/02/2018 23:03

Vous avez raison laurent... Ces enfants n'etaient pas eleves de l'ecole. Cet etablissement ou j'enseigne accueille des eleves de toutes conditions sociales. Ce dernier n'a servi que de decor !

Laurent B 28/02/2018 22:09

Ils sont allés les chercher où leurs enfants ? Dans une école privée du XVIe arrondissement ? Ça pue le p'tit bourge parisien... Pas un arabe, pas un noir...sans doute pas assez politiquement correct !?

Anonymous 01/03/2018 12:19

Dans un autre sens des etrangers ils en mettent dans toutes les pubs pour l'égalité des races