Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 09/03 6h57

Un épisode inédit de Lanester, avec Richard Berry, face au concert des Enfoirés.

Face au concert annuel des Enfoirés sur TF1, France 2 programme ce vendredi 9 mars à 21 heures un téléfilm inédit : Les enfants de la dernière pluie, dernier épisode de la série Lanester.

Lors d'une visite à son frère, hospitalisé en psychiatrie, le commandant Lanester est témoin d'une mort brutale, immédiatement suivie d'un suicide. Accident ou crise de folie ?

Lanester privilégie la piste criminelle : un justicier, semble-t-il, profite de tests cliniques pour éliminer les malades qui ont commis des actes violents ou des agressions sexuelles et ont échappé à la justice. On retrouve en effet dans leur sang les traces d'une molécule à l'origine de sévères décompensations. Pourtant d'autres malades, tout à fait inoffensifs, sont à leur tour empoisonnés et deviennent brusquement sujet à des bouffées délirantes ou à des crises de désespoir.

Le directeur de l'hôpital, poussé par l'appât du gain, a-t-il accepté de pousser trop loin des essais thérapeutiques dangereux ? Quelqu'un essaie-t-il de lui nuire en s'attaquant à ses patients ? Plusieurs membres du personnel semblent bien avoir quelques raisons de se venger de lui... Sous le regard inquiet de son équipe et de Gabrielle - son impertinente et tendre chauffeur de taxi- Lanester prend ses quartiers dans l'hôpital pour mener son enquête et veiller sur son frère. Une enquête riche en révélations sur lui même. Alors qu'il ne s'y attend pas, l'amour surgit au moment où il affronte sa peur la plus intime, celle de la folie.

Avec : Richard Berry (Eric Lanester), Emma de Caunes (Gabrielle Stahl), Marie-Josée Croze (Elisabeth Basssonville), Olivier Sitruk (Xavier Lanester), Nicky Marbot (Charles Kaminski), Jeanne Bournaud (Carla Gomez), Thierry Frémont (Pierre-Marie Raynaud),...

Réalisation Jean-Marc Brondolo. 

Scénario Franck Mancuso.

Crédit photo © C. Nieszawer - Native - France 2.

Commenter cet article