Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 02/07 6h47

Franck Ferrand explique pourquoi il a claqué la porte d'Europe 1.

Franck Ferrand, dont le rendez-vous Au coeur de l'histoire était apprécié des auditeurs d'Europe 1, explique dans Le Parisien pourquoi il a quitté cette station et pourquoi il rejoint Radio Classique.

L'intéressé souligne qu'Au cœur de l’histoire a toujours su garder son public. "C’était chaque jour entre 350 000 à 400 000 auditeurs. Mais surtout, avec plus de 4 millions de téléchargements, elle battait tous les records de podcasts. C’est peut-être là d’ailleurs que le bât blesse. Laurent Guimier, le patron d’Europe 1, est en train de travailler sur un nouveau type de programme, car la radio d’antenne subit de plein fouet la concurrence des podcasts. Il veut des émissions d’actualité, de divertissement, plus en interaction avec l’auditeur. Alors moi, avec mes histoires du XV e siècle qui sont de plus en plus podcastées, je n’ai plus trop ma place"

Et puis, ajoute-til, "mon émission coûtait cher aussi, puisque je travaille notamment avec trois auteurs. Si je peux comprendre tout cela, j’ai beaucoup plus de mal avec la façon dont cela s’est passé".

Laurent Guimier lui a annoncé que son émission ne serait pas reconduite, puis il lui dit qu’il veut la basculer le week-end. "Quand il m’annonce que je suis sur la case du dimanche après-midi, je me prends une première vraie claque".  Le nouveau patron d'Europe 1 a ensuite campé sur ses positions et lui a dit que c’est le dimanche après-midi ou rien. "Ce fut une douche glaciale. Europe 1 a voulu me déclasser, j’ai préféré partir. J’ai alors pris mon téléphone pour rappeler Jean-Francis Pécresse, le directeur de Radio Classique, qui m’avait déjà sollicité. On vous retrouve donc sur Radio Classique avec deux rendez-vous à la rentrée".

Commenter cet article