Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 30/01 15h27

Faites entrer l'accusé ce soir : « Yoni Palmier, le tueur de l'Essonne » (inédit).

Numéro inédit de Faites entrer l'accusé ce mercredi à 22h50 sur France 2 : Yoni Palmier, le tueur de l'Essonne. Présenté par Frédérique Lantieri.

Elle s’appelait Nathalie Davids. Son corps a été retrouvé, le 27 novembre 2011, criblé de balles, dans son parking de Juvisy-sur-Orge. À leur arrivée, les policiers sont rapidement sur une piste intéressante. Un voisin a aperçu un homme rôdant en moto dans le parking. Quant à la jeune femme, elle avait confié à son journal intime, sa peur de Michel C. , son petit ami de l’époque.

L’homme, qui se présentait comme un membre de la mafia, la harcelait depuis quelques temps, et dans son appartement, les policiers découvrent des blousons couverts de résidus de tir. Après quelques heures de garde à vue, Michel C. avoue. L’homme à la moto ? C’était lui. Le tueur ? Lui, encore. Mais, trois mois plus tard, le mystère s’épaissit quand Jean-Yves Bonnerue, un autre résident de l’immeuble, est abattu au même endroit. Avec la même arme. Et là encore, un voisin a vu un motard rôder dans le coin. Les deux victimes ne se connaissaient pas. Et le suspect est en prison, depuis ses aveux.

Alors, qui est l’auteur des crimes ? Michel C. aurait-il commandité ce nouveau meurtre pour tenter de sauver sa peau ? Un autre tueur aurait-il récupéré l’arme ? La justice refuse de libérer le suspect. Et l’affaire se complique encore quand une troisième, puis une quatrième victime tombent sous les balles d’un tueur à moto. En cinq mois, deux hommes et deux femmes sont ainsi abattus, froidement et sans mobile, à quelques kilomètres de distance. Toujours avec la même arme, et toujours en présence d’une Suzuki GSX-R.

Un bolide, que la police va finir par retrouver grâce à… une voiturette sans permis ! Pour finalement remonter jusqu’à Yoni Palmier, le dernier tueur en série français. Un homme bourré de tocs, qui a failli envoyer un innocent en prison et aurait probablement continué à tuer si la police n’avait pas enfin découvert son arsenal !

Commenter cet article