Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Publié par Pascal 16/01 12h04

En Australie, l’histoire des Aborigènes est bien souvent omise dans les livres d’histoire. Et quand elle existe, ce n’est pas tant qu’elle soit fausse, mais elle ne présente que la vision unilatérale du colonisateur blanc.

La réalisatrice aborigène Trisha Morton-Thomas donne dans un film documentaire diffusé le dimanche 3 février à 23h30 sur France Ô sa propre version acérée et pleine d’humour, et présente l’amorce d’une contre-histoire aborigène.

Trisha, profession Aborigène : document inédit sur France Ô.

Trisha Morton-Thomas nous raconte sa version de l'histoire de l'Australie : Tout allait bien en Australie aborigène. Les gens prospéraient et vivaient au quotidien, élevant leur famille et maintenant leur communauté en bonne santé. Les coutumes et les lois élaborées au cours de quelques 80.000 années avaient jeté des bases solides pour des sociétés stables et une agriculture prospère. La vie était belle, les gens étaient heureux...

Pourtant, l'enfer était sur le point de se déchaîner. En 1769, le capitaine James Cook navigue le long de la côte est de l'Australie et décide de dérober le continent en y plantant le drapeau britannique. James Cook, un héros pour la plupart des Australiens mais... un voleur pour les peuples autochtones. Bien entendu, ces derniers n’avaient aucune idée de ce que préparait Cook. Ils ont poursuivi leurs vies, ignorant que leurs 80.000 ans de parenté avec leurs terres allaient être mis à l'épreuve, au-delà de leurs pires cauchemars...

Crédit photo © Brindle Films

Commenter cet article