Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 07/04 8h06

Document inédit ce dimanche sur France 5 : Les trésors cachés des marais.

Un document inédit, au format 52 minutes, réalisé par Bruno Sevaistre et diffusé ce dimanche à 20h50 sur France 5 : Les trésors de smarais.

Mystérieux, envoûtants, poétiques, les marais sont des espaces préservés qui regorgent de trésors. Ces terres humides, gagnées sur la mer ou les rivières, ont été aménagées et exploitées par l'homme au cours des siècles. Des écosystèmes fragiles devenus des havres de paix. S'il existe de nombreux marais en France et s’ils varient en fonction de leur emplacement géographique, leur trait d'union se trouve dans les richesses naturelles qu'ils abritent. L'eau. Le sel. Le bois. Le végétal. L'animal. Autant de trésors qui font de ces écosystèmes fragiles de véritables sanctuaires de la biodiversité.

Aujourd'hui, des femmes et des hommes vivent dans ces milieux naturels et tentent d'en exploiter les richesses dans une économie vertueuse. En Baie de Somme, des éleveurs ont créé une race de chevaux qui fait vivre la région et contribue à l'entretien des prairies humides du Marquenterre. Des cultivateurs tentent d’exploiter ce que le marais fournit naturellement comme l'angélique, cette plante du marais Poitevin dont l’usage remonte au Moyen-âge.

D'autres réinventent des activités traditionnelles, comme l’ostréiculture ou l'élevage de la crevette impériale dans les anciens marais salants d'Oléron. Certains cadres à la ville ont même changé de vie pour retourner sur leur terre familiale et extraire un bois fossilisé, enfoui dans la tourbe de la Brière depuis 5 000 ans pour fabriquer des manches de couteaux de luxe. Enfin des cultivateurs ont imaginé des rizières où les canards ont remplacé les désherbants ! Pour ces nouveaux pionniers, l'enjeu est de taille. Ils ont fait le choix de vivre des marais tout en préservant un patrimoine écologique essentiel.

Crédit photo © Nassim Issiakhem et Bruno Sevaistre

Commenter cet article