Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 23/04 17h05

Grossophobie : Téléfilm inédit suivi d'un débat le 15 mai sur France 2.

Le téléfilm Moi, grosse...,écrit par Murielle Magellan et Sandrine Roudeix (D'après le livre de Gabrielle Deydier On ne naît pas grosse aux Éditions Goutte d'Or), sera diffusé le mercredi 15 mai en première partie de soirée sur France 2.

Réalisé par Murielle Magellan et interprété par Juliette Katz (Raphaëlle), Julie Delarme (Judith), Antoine Duléry (Jacques), Évelyne Bouix (Monique), Camille Japy (Noémie), Christopher Bayemi (Désiré)...

Raphaëlle n’en revient pas, elle a été virée de son poste d’animatrice des écoles parce que son obésité ferait peur aux enfants ! À Pôle Emploi, Raphaëlle est confiante : elle a un diplôme, une expérience professionnelle, tout va bien. Et pourtant, même discours frontal : aucune chance de retrouver un boulot si elle ne maigrit pas… « Pas question ! », s’indigne Raphaëlle. Mais la réalité la rattrape, sa situation se dégrade, et c’est un véritable combat que va devoir mener Raphaëlle : un combat pour sa survie et le droit d’être qui elle est. 

Après la diffusion de cette fiction française, Julian Bugier animera un débat.

Selon les chiffres de Santé publique France, un adulte sur deux est aujourd’hui en surpoids. L'obésité touche 17 % de la population adulte, soit environ 7 millions de personnes. Très nombreux, les « gros » se sentent pourtant rejetés, mis à l’écart par la société et souffrent de ce qu'on appelle désormais la « grossophobie ». Moqueries dans la cour d’école, regards et remarques déplacés dans les transports ou au supermarché, insultes régulières, mais aussi discriminations à l’embauche ou commentaires désobligeants des médecins… Autant de violences et de souffrances qui s'ajoutent à la difficulté de s'accepter quand on a un corps hors normes.

Depuis quelque temps, des voix se font entendre pour dénoncer cette « grossophobie », pour tenter de lutter contre cette stigmatisation et contre les clichés sur les gros qui seraient forcément paresseux, qui passeraient leur temps à manger et qui n’auraient qu’à faire un régime pour maigrir ! Car on le sait, mais on ne le dit pas assez, l’obésité est une pathologie dont les causes sont multiples – environnementales, génétiques, psychologiques… –, et la perte de poids n’est pas toujours possible.

Alors, pour quelles raisons la société n’accepte-t-elle pas les gros ? Et comment vit-on ces discriminations au quotidien quand on est gros ? Si l’obésité est une maladie qu’il faut prévenir car elle réduit considérablement l'espérance de vie, comment aider au mieux les personnes qui en souffrent sans les stigmatiser ?

Julian Bugier donnera la parole à des hommes et à des femmes en surpoids, mais aussi à des médecins et psychologues qui les accompagnent dans leur combat contre la « grossophobie » et l’obésité. Ensemble, ils viendront témoigner de cette difficulté à vivre normalement en France quand on est gros.

Crédit photo © Caroline Dubois - Barjac Productions

Commenter cet article