Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 22/04 10h52

Police à bout de souffle : témoignages et débat sur France 2.

Sept policiers ont accepté de se confier et de raconter à visage découvert la réalité de leur métier au risque de subir, pour certains, les foudres de leur administration. Ces paroles interdites décrivent la déshumanisation et la perte de sens de leur métier, le sentiment d’abandon, de déclassement et d’isolement.

Des témoignages à écouter le mardi 7 mai à 23h10 sur France 2. Un film de Frédéric Ploquin et Julien Johan, qui sera suivi peu après minuit du'n débat animé par Marie Drucker, en présence notamment de Grégory Joron, secrétaire national unité SGP Police-Force ouvrière, CRS.

Les intervenants dans le film documentaire :

Maggy Biskupski – Gardien de la paix, elle fait partie des premiers policiers à manifester fin 2016. Elle prend la tête du mouvement au sein de l’association Mouvement des policiers en colère. Deux ans plus tard, le 12 novembre 2018, Maggy se suicide avec son arme de service.

Guillaume R. – Brigadier-chef, il fait toute sa carrière en sécurité publique dans l'Essonne. Alors que nous achevions ce tournage, il fait le choix de s'engager dans le syndicalisme pour faire entendre le mal-être de ses collègues sur le terrain.

François L. – Brigadier-chef Sécurité publique, il appartient à l’ancienne génération, celle qui a connu un certain âge d’or de la police. Il a vu la profession se dégrader à partir des années 2000.

Maurice Signolet – Ancien commissaire divisionnaire, il a exercé à Aulnay-sous-Bois (93). Il a été témoin du durcissement des relations entre les policiers et une partie de la population dans les banlieues.

Jessy Castane – CRS, fils de CRS, il a vécu en direct l'accroissement des tensions sur la voie publique lors des opérations du maintien de l'ordre.

Yann Saillour – Brigadier, il est blessé de deux balles dans la tête lors d’une intervention en Seine-Saint-Denis. Le braqueur qu’il poursuivait était un multirécidiviste en fuite à la suite d’une permission. Cet événement suscite une des premières manifestations de policiers en 2015.

David Le Bars – Ancien commissaire divisionnaire de Saint-Denis, il est devenu secrétaire général du syndicat des commissaires de la police nationale.

Crédit photo © Compagnie des Phares et Balises.

Commenter cet article

hamon 09/05/2019 11:09

Bonjour, ce qui semble avoir été oublié dans la présentation de l'un des policiers interrogé pour ce documentaire, le commissaire divisionnaire retraité Maurice Signolet, c'est qu'il est aussi délégué national à la sécurité de Debout la France, le micro parti de Dupont Aignan. Il l'était en tout cas encore en décembre 2018 !