Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 28/04/2019 14H

Présentée et racontée par Bear Grylls, la série Planète Hostile est diffusée dès ce dimanche soir.

Dès ce soir, National Geographic diffuse sa nouvelle série documentaire événement « Planète Hostile », qui révèle les moyens vraiment extraordinaires qu’utilisent les animaux pour survivre dans un environnement de plus en plus hostile.

Planète Hostile braque les projecteurs sur les espèces animales les plus extraordinaires, quasi surnaturelles, qui se sont adaptées aux pires imprévus de l’évolution. La série explore les milieux naturels les plus extrêmes au monde qui servent de décor aux remarquables récits de survie du royaume animal, confronté à une planète en proie à des changements effrénés et incessants.

Chaque épisode – intitulés respectivement Au cœur de la jungle, Les prairies, Les pôles, Les déserts, Sous l’océan, Sur les cimes – analyse les conditions extrêmes que bravent les espèces parmi les plus complexes, les plus combatives et les plus fascinantes de notre planète. Leur mission est simple : survivre face à une myriade d’obstacles incarnés par des conditions climatiques éprouvantes, une compétition accrue pour les ressources et un conflit permanent opposant prédateur et proie.

Planète Hostile est le fruit de 1 800 heures d’images saisies sur les 7 continents, de 82 tournages sur 1 300 jours et du travail de 245 personnes sur le terrain. Grâce à une technologie de pointe et à un accès exclusif à certaines des régions les plus reculées et les plus inhospitalières de notre Terre, Planète Hostile saisit des comportements inédits, présentés sous de nouvelles perspectives, est-il annoncé.

« Planète Hostile est une odyssée cinématographique à travers six environnements extrêmes situés aux quatre coins du monde. L’évolution brutale de notre planète a pris de court la capacité des espèces à s’adapter à ces circonstances défavorables, les plaçant dans une situation de crise. », explique Guillermo Navarro, producteur oscarisé de la série.

Bear Grylls, lui-même survivaliste reconnu, guide les spectateurs au fil de l’histoire et apparaît au début ainsi qu’à la fin de chaque épisode.

Ce 28 avril à 20h40, Sur les cimes : Sur les plus hauts sommets de la planète se cachent des léopards des neiges, des aigles royaux, des chèvres de montagnes, des bernaches nonnettes ainsi que des géladas. Seules les espèces les plus résistantes peuvent supporter les conditions climatiques extrêmes, la pénurie de nourriture et le manque d’oxygène qui sévissent sur les cimes enneigées. À l’aide d’une technologie de pointe, découvrez les comportements d’animaux tels que vous ne les avez jamais vus auparavant, au cœur de l’un des environnements les plus extrêmes de la planète.

Dimanche prochain, Sous l’océan : Plongez sous la surface de l’océan, à la découverte d’un monde d’extrêmes, des profondeurs abyssales aux littoraux agités, des ondes bleues infinies aux récifs surpeuplés. Les océans sont des environnements instables où les animaux doivent s’adapter continuellement aux changements. Sous l’eau, des phoques repoussent des requins, des tortues risquent leur vie afin d’assurer leur descendance et des orques ingénieuses luttent pour survivre à une compétition toujours plus rude.

Crédit photo © 21st Century Fox

Commenter cet article