Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 23/05 10h28

Sur Histoire, Frédéric Mitterrand raconte 10 destins littéraires marqués à jamais par l'expérience de la guerre.

Sur la chaîne Histoire (groupe TF1), la série inédite Les écrivains au péril de la guerre (10x13') va explorer les relations entre la littérature et la violence guerrière au travers des écrits et de la personnalité de dix écrivains majeurs du XXème siècle.

A partir d'un commentaire rédigé par Antoine de Meaux et dans une réalisation signée Thomas Briat, Frédéric Mitterrand raconte dix destins littéraires marqués à jamais par l'expérience de la guerre. De nombreux documents d'archives illustrent son propos.

  1. Lundi 3 juin à 20h00 : Guillaume Apollinaire (Première Guerre mondiale 1914-1918) - Guillaume Apollinaire, poète et critique d'art reconnus dans les cercles d'avant garde, ami intime de Picasso, a cru qu'il aimait la guerre, au début. Pour devenir pleinement français, car il était d'origine polonaise, pour les images et les sensations qu'elle lui donnait et peut-être aussi pour aimer encore plus intensément les femmes qu'il savait séduire. Mais le désenchantement n'a pas tardé et ses écrits de guerre sont devenus de plus en plus amers. Gravement blessé en 1916, affaibli, il meurt deux jours avant l'armistice.
  2. Lundi 3 juin à 20h10 : Joseph Roth (Première Guerre mondiale 1914-1918) - Écrivain et poète d'origine juive, né en Galicie, Joseph Roth est un fidèle des Habsbourgs qui règnent sur l'Autriche-Hongrie. Il est conscient des défauts et des lacunes d'une monarchie multiséculaire qui a cependant protégé les Juifs et c'est sa loyauté ainsi que sa propension à défendre les causes perdues qui le conduisent à faire la guerre sous les drapeaux de l'armée impériale et royale. Ses actes de bravoure sont réels quoique légèrement romancés. Ils lui permettent d'écrire une oeuvre considérable dont "La Marche de Radeztsky" est le titre le plus célèbre. Il meurt exilé à Paris à la veille de la seconde guerre mondiale, pauvre, méconnu, alcoolique.
  3. Mardi 4 juin à 20h00 : André Malraux (Guerre d'Espagne 1936-1939) - Lorsque la guerre civile éclate en Espagne en 1936, André Malraux est un écrivain exerçant une grande influence sur l'opinion publique. Il a obtenu le prix Goncourt trois ans plus tôt pour "La Condition Humaine" et il a participé aux meetings internationaux des écrivains pour la paix, largement soutenus par le Parti Communiste dont il est un compagnon de route prudent et difficile à manipuler. Son engagement auprès des Républicains l’entraîne à constituer une escadrille au sein des Brigades Internationales. Si leur bilan militaire reste difficile à évaluer, l'expérience de la guerre d'Espagne permettra à André Malraux d'écrire un grand livre "L'Espoir" auquel est associé le film du même nom tourné dans des conditions périlleuses.
  4. Mardi 4 juin à 20h10 : Ernest Hemingway (Guerre d'Espagne 1936-1939)-  A la fin des années trente, Ernest Hemingway traverse une crise sentimentale et morale. "L'Adieu aux armes" inspiré par son expérience de la grande guerre sur le front italien, "Le Soleil se lève aussi" et "Les Vertes collines d'Afrique" lui ont apporté une notoriété internationale ainsi que de confortables droits d'auteurs. Mais confiné dans une vie étroite en Floride, il veut retourner en Europe et ses sympathies vont au camp républicain espagnol depuis le déclenchement de la guerre civile. Associé au grand documentaliste hollandais Joris Ivens, il se lance dans la réalisation d'un film "Terre d'Espagne". Il découvre aussi un nouvel amour en même temps que l'inspiration de "Pour qui sonne le glas" dont Ingrid Bergman incarnera l'héroïne au cinéma.
  5. Mercredi 5 juin à 20h00 : George Orwell ( Guerre d'Espagne 1936-1939) 
  6. Mercredi 5 juin à 20h10 : Curzio Malaparte (Seconde Guerre mondiale 1939-1945) 
  7. Jeudi 6 juin à 20h00 : Simone Weil (Seconde Guerre mondiale 1939-1945) 
  8. Jeudi 6 juin à 20h10 : Robert Brasillach (Seconde Guerre mondiale 1939-1945) 
  9. Vendredi 7 juin à 20h00 : Thomas Mann (Seconde Guerre mondiale 1939-1945) 
  10. Vendredi 7 juin à 20h10 : Albert Camus (Guerre d'Algérie 1956-1962) 

Commenter cet article