Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 28/07 7h39

Dune du Pilat, du sable qui vaut de l'or : enquête inédite dans Capital, ce dimanche sur M6.

Ce dimanche 28 juillet à 21h10 sur M6, dans l'émission Capital présentée par Julien Courbet.

A l’ouest de Bordeaux, sur le bassin d’Arcachon, se dresse la plus haute montagne de sable d’Europe : la Dune du Pilat. Une butte de 106 mètres, devenue une « marque star » du patrimoine français. Elle attire près de deux millions de visiteurs chaque année et rapporte près de 170 millions d’euros par an à l'économie locale. Mais ce site d’exception est menacé. Surfréquentation touristique, érosion : l’Etat dépense chaque année deux millions d’euros pour préserver ce trésor naturel.

Le développement touristique de la Dune du Pilat remonte au début du siècle dernier, lorsqu’une famille, les Gaume, crée de toutes pièces la station balnéaire du Pyla-sur-Mer. Ces entrepreneurs en bâtiment y ont construit plus de quatre mille villas, au style architectural bien identifiable. Aujourd’hui encore, les Gaume possèdent une grande partie des terrains de la commune. Et ici, les prix de l’immobilier s’envolent : jusqu’à 18 000 euros du m2 pour la propriété la plus chère ! Mais pas besoin d’être fortuné pour se réveiller avec la vue sur la Dune. Certains campings jouissent d’emplacements exceptionnels, et forcément, ils le font payer : jusqu’à 1400 euros pour une semaine ! S'ils vendent leurs emplacements aussi chers, c'est parce que leur camping se rétrécit chaque année comme peau de chagrin.

La Dune, véritable entité vivante, se déplace et engloutit chaque année des emplacements. Pour les propriétaires des campings, le manque à gagner est énorme. Combien de temps vont-ils encore pouvoir tenir avant que leur business ne soit englouti par la Dune ? Pour gérer et aménager ce site naturel fragile, les autorités dépensent deux millions d’euros par an et n’hésitent pas à exproprier les propriétaires trop proches de la Dune. Un coup de balai qui menace également les commerces installés sur la colline de sable. Mais les collectivités locales profitent elles aussi de cette manne touristique. Leur poule aux œufs d’or ? un parking qui a rapporté plus d’un million cinq cents mille euros l’an dernier.

Capital vous dévoile comment la Dune du Pilat est devenue « LA » destination phare de la côte atlantique. Quels sont les entreprises qui profitent de cet afflux touristique ? Comment l’Etat tente-t-il de reprendre la main sur ce site très exploité ? Enquête sur ce sable qui vaut désormais de l’or.

Crédit photo © Cécile Rogue - M6

Commenter cet article

zid 11/07/2019 17:40

vive la cote atlantique future destination touristique mondial c est meritee la region est magnifique paradisiaque