Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 25/08 16h43

Parution cette semaine du roman des Goscinny, par la dessinatrice Catel.

Attendu dans les librairies mercredi (idem pour la version numérique), l'ouvrage Le roman des Goscinny. Plus de 320 pages, éditions Grasset.

Catel, célèbre dessinatrice, travaille depuis quatre ans, avec l’appui et l’amitié d’Anne Goscinny, à ce roman graphique où tout est vrai.

Catel nous raconte la vie de René Goscinny. Sa naissance, dans le Paris des années 20, au cœur d’une famille juive, exilée de Pologne et d’Ukraine. Son père, chimiste, fils de rabbin. Sa mère, née en Ukraine, ayant fuit les progroms. Son grand-père, imprimeur de journaux yiddish. Son grand-frère moqueur, Claude. L’enfance en Argentine, bientôt. Et les passions de René : le dessin, le rire, puis l’écriture.

Catel nous emmène dans un voyage familial marqué par l’histoire, entre l’Amérique et l'Europe. Tandis que le jeune René cherche sa voie, lui le « paresseux contrarié », une partie de la famille meurt dans les camps d’extermination. René part à New York, frappe à toutes les portes, dessine et vit dans la pauvreté avec sa mère. A Bruxelles puis à Paris, il trouvera peu à peu sa vocation : non pas dessiner, mais écrire, scénario, sketchs, histoires. Goscinny crée, avec Uderzo, le personnage d’Astérix, qui devient très vite célèbre dans le monde entier ; mais aussi le Petit Nicolas avec Sempé. Et il est le grand scénariste de Lucky Luke et de Iznogoud.

C’est aux portes du « célèbre village gaulois » que s’arrête le premier tome du « Roman des Goscinny » : "alternant avec force et tendresse des épisodes de la vie de « René » ; et ceux racontés par sa fille Anne à son amie – donnant une vérité, une drôlerie et une émotion à ce projet fondateur", souligne Grasset.

Commenter cet article