Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 18/08 6h45

Enquête le 1er septembre sur M6 : Les touristes de l'extrême.

Un reportage de Laetitia Kretz (Nova Production) présenté par Bernard de La Villardière dimanche 1er septembre à 23h10 sur M6.

Chercher le grand frisson pendant ses vacances, quitte à se mettre en danger, c’est la nouvelle tendance. Un tourisme de l’extrême qui attire de plus en plus d’adeptes, notamment de nombreux Français. Des agences spécialisées proposent des voyages organisés en zone de guerre, sur les lieux de catastrophes naturelles (tornades, tsunamis, volcans en éruption) ou même nucléaires. Leurs clients sont prêts à prendre tous les risques, jusqu’à frôler la mort.

Les équipes d'Enquête Exclusive ont suivi ces groupes de baroudeurs hors normes dans leurs folles aventures.

C’est en Afghanistan, l’un des pays les plus dangereux du monde, que ce voyage a commencé. De Kaboul, capitale en plein chaos, aux bouddhas de Bamyan, détruits par les Talibans en 2001, une équipe de touristes s’est rendue au sommet des montagnes de l’Hindou-Kouch, au cœur du pays, à près de 4.000 m d’altitude, pour participer à une descente de ski pas comme les autres.

En Indonésie, autre tourisme de l’extrême avec l’escalade de l’Anak Krakatau, un volcan en éruption. Le spectacle de la lave en fusion est à couper le souffle, mais le risque est énorme. Partout dans le ciel, des jets de magma se transforment en bombes de feu, prêts à retomber sur le groupe de touristes qui ne bénéficient d’aucune protection.

En Ukraine, à côté de Tchernobyl, la ville morte où s'est déroulée la pire catastrophe nucléaire de l'histoire est devenue "un parc d'attractions" pour les touristes en quête de sensations fortes. Quentin et Pierre-Luc, deux jeunes étudiants, ont décidé d’y aller par leurs propres moyens, hors des sentiers battus, en traversant les zones les plus radioactives. Une expérience de survie en totale autonomie.

Enquête sur ces nouvelles vacances de l’extrême qui séduisent, chaque année, des milliers de touristes excités par le danger.

Commenter cet article