Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 13/09 7h05

Noces d'or avec Alice Taglioni, Hélène Vincent et Christa Theret sur ARTE ce vendredi soir.

Le téléfilm inédit Noces d'or, avec Alice Taglioni, Hélène Vincent et Christa Theret, sera diffusé sur ARTE ce vendredi 13 septembre en première partie de soirée.

Pour célébrer les noces d’or d’Octave Saint-Cast, ambassadeur à la retraite, et de sa femme Alix, famille et amis sont invités à passer un week-end dans leur grande demeure bourgeoise. Mais Alix, atteinte de la maladie d’Alzheimer, a oublié qu’elle est mariée avec Octave et a convié à la fête son amant Farhad, un ancien militaire iranien, malade comme elle. Les deux septuagénaires roucoulent, amoureux comme au premier jour, sous les regards éberlués de Dora, la fille d’Octave et d’Alix, et d’Iradj, le fils de Farhad. Pendant ce temps, la demeure, qui accueille d’autres invités très politiques, est surveillée par des agents du Mossad...

"Autour d’une galerie de personnages savoureux (une fille aînée psychorigide, une petite sœur paumée, un père prisonnier de son statut social, deux agents du Mossad complètement foutraques...), le film s’affirme aussi comme une ode à la mémoire – perdue ou retrouvée – et à la filiation", annonce le diffuseur.

Ce qui a plus à Alice Taglioni dans le scénario de Noces d’or : "Un mélange de tons intrigant, un climat à la fois loufoque et touchant. D’un côté, l’histoire d’une famille qui se retrouve confrontée à la maladie, et de l’autre, un esprit comique à la Feydeau, un rythme et une précision qui me faisaient penser à Francis Veber. Derrière le rire affleuraient des sujets plus graves comme la névrose familiale, le mensonge, les carcans dont on peut hériter. L’originalité du scénario consiste aussi à faire vivre aux personnages des expériences marquantes, mais avec légèreté. J’étais heureuse de travailler avec Nader T. Homayoun, dont j’avais trouvé le précédent film, Les pieds dans le tapis, poétique et bien mis en scène".

Réalisation : Nader T. Homayoun

Scénario et dialogues : Négar Djavadi, Nader T. Homayoun

Crédit photo © Stéphanie Dupont

Commenter cet article