Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 09/09/2019 13H30

Prochainement sur National Geographic : "The Cave", l’histoire d’un hôpital souterrain en Syrie.

Réalisé en collaboration avec l’équipe de production de Danish Documentary, "The Cave" dévoile l’histoire d’un hôpital souterrain en Syrie et de la docteure qui le dirige.

Le film était présenté en avant-première au festival de Toronto et sera prochainement visible sur National Geographic qui continue d’étoffer son portfolio de longs métrages documentaires avec The Cave, un film puissant qui dévoile l’histoire d’un hôpital souterrain secret en Syrie et des membres de son équipe qui risquent leurs vies pour soigner les victimes de la ville assiégée d'Al Ghouta.

Le cinéaste nominé aux Oscars Feras Fayyad (Last Man in Aleppo) a réalisé ce document qui suit la docteure Amani, 30 ans. Aspirant à devenir pédiatre, elle est contrainte d’arréter ses études et sa formation médicale à cause de la guerre en Syrie. Elle est devenu la cheffe d'une équipe de 130 médecins d’un hôpital secret pour les 400 000 civils de la ville assiégée d'Al Ghouta entre 2012 et 2018.

Le flux des victimes est incessant et ces dernières pénètrent dans l’hôpital souterrain grâce à un réseau complexe et secret de tunnels. Malgré les ressources médicales limitées, la docteure Amani et son équipe travaillent sans relâche pour les soigner et leur redonner espoir.

« Quand j'étais détenu par le régime syrien pour un film que j'avais tourné, j'ai été témoin de la répression et de la torture des femmes en prison en raison de leur sexe. J’ai également observé l’un des crimes de guerre les plus atroces de l’histoire lorsque le régime syrien a utilisé des armes chimiques pour attaquer Al Ghouta en 2013. Ce qui m’a le plus marqué était de constater que ces expériences effrayantes et inoubliables étaient observées en silence par le reste du monde. », a déclaré Feras Fayyad. « Je savais qu’il était de ma responsabilité d’ouvir les yeux des gens en révélant les effets des crimes de guerre. Avec The Cave j’ai voulu brosser un tableau humain de la guerre en Syrie et susciter des réactions aux quatre coins du monde pour éveiller les consciences et trouver des réponses à cette crise humanitaire. »

Crédit photo © 21st Century Fox

Commenter cet article