Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 18/10/2019 14H55

Seule à deux, document inédit réalisé par Marie-Ange Casta, diffusé ce vendredi soir.

Produit par Marie Drucker et Géraldine Levasseur, Seule à deux est réalisé par la comédienne et mannequin Marie-Ange Casta. Diffusion ce vendredi 18 octobre en première partie de soirée sur la chaîne Téva.

Chaque année, de nombreuses jeunes femmes doivent affronter un destin qu'elles n'ont pas choisi, ou dont elles n'ont pas mesuré les conséquences : avoir un enfant seule. Avec délicatesse et empathie, Marie-Ange Casta raconte la vie de trois futures mères qui vivent ce moment unique : affronter en solo leur première grossesse et la maternité. Sans compagnon à leurs côtés pendant ces longs mois. Sans père pour leur bébé, le jour de la naissance.

Mathilde, 25 ans, Parisienne. En couple depuis un an et demi, elle tombe enceinte. À l'annonce de sa grossesse, elle perd son emploi et quelques mois plus tard, son compagnon la quitte pour une autre. Bouleversée, elle retourne vivre chez sa mère, où elle poursuit seule sa grossesse. Pour elle, c'est une douloureuse épreuve.

Charlotte, 34 ans, créatrice de bijoux, enceinte de 5 mois. Pendant une relation qu'elle imagine sans lendemain avec un homme qui refuse de se protéger alors qu'il sait qu'elle ne prend aucun moyen de contraception, elle tombe enceinte. Lorsqu'elle lui apprend, il lui demande d'avorter. Elle refuse, décide de garder l'enfant et de vivre sa grossesse seule, soutenue par ses amis.

Ingrid, 32 ans, maman de Céleste, 3 mois. Cette enfant est le fruit d'une relation amoureuse de 14 ans avec un homme qui l'a trompée, puis quittée à 5 mois de grossesse. Elle n'a pas encore fait le deuil de cette rupture et de son projet de famille unie. Sans travail, ni logement, Ingrid est retournée chez ses parents, où elle vit difficilement cette situation, tout en essayant de construire un lien fusionnel avec sa fille.

Commenter cet article

1 03/11/2019 14:07

Je suis dans la même situation que ces mamans