Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 13/12/2019 18H

Ce samedi après-midi sur TF1 : La bataille de Notre-Dame, document incluant des images inédites.

15 avril 2019, un incendie se déclare à la Cathédrale Notre-Dame de Paris plongeant tous les acteurs et spectateurs de ce drame dans la stupeur. Plus de 650 pompiers sont mobilisés et livrent bataille contre cet effroyable brasier.

A travers des témoignages exclusifs et des images inédites, le document «La bataille de Notre-Dame» raconte les dessous de ce combat épique suivi en direct par le monde entier.

David Pujadas est le producteur de ce documentaire et Emilie Lançon est la réalisatrice. Un film à découvrir ce samedi 14 décembre après le journal de 13 heures sur TF1.

David Pujadas déclare que l’idée de raconter cet événement à travers le regard des pompiers a germé quelques jours après le drame. "Un pompier, rencontré un peu par hasard, évoquait avec moi «la part du feu», une notion dont je n’avais jamais entendu parler. J’avais écouté des récits de cette nuit-là sur l’héroïsme, l’engagement mais je n’avais pas en tête la dimension tactique. Quelques jours après, à la remise de légion d’honneur de Michel Houellebecq à l’Elysée, j’entends Emmanuel Macron évoquer la nuit de Notre-Dame et il raconte comment le chef des pompiers, le Général Gallet, est venu le voir et lui a soumis un plan similaire à ceux élaborés lorsqu’il s’agit d’aller libérer des otages à l’autre bout du monde. Je réalise alors combien ce combat contre le feu ressemble à une bataille militaire avec l’élaboration de stratégies. C’est ainsi qu’est née l’idée de choisir cet angle et que l’on a intitulé ce film La bataille de Notre-Dame. Les pompiers y tiennent le rôle principal".

Emilie Lançon : "J’ai rencontré une trentaine de pompiers pour préparer ce film. L’idée était aussi de raconter certains éléments qui n’avaient jamais été évoqués : l’effet de souffle qui ferme brutalement les portes et bloque les pompiers à l’intérieur ou encore le chef de commando qui se rend dans le beffroi Nord et qui fait une chute qui aurait pu lui coûter la vie. On a essayé de mettre l’accent sur les aspects qui nous semblaient les plus marquants et les plus emblématiques".

David Pujadas révèle qu'il a fallu négocier avec les pompiers à la fois pour récupérer leurs témoignages et leurs images. "Ils ont été assaillis de demandes qu’ils ont toutes refusées. Grâce au contact noués avec eux et à la cohérence de notre projet, nous avons réussi à les convaincre de coopérer. Ainsi, nous avons obtenu des images inédites présentes dans le film, notamment celles aériennes, très impressionnantes. Nous avons également récupéré auprès de l’Elysée les images avec Emmanuel Macron et le Général Gallet dans ce moment si crucial".

Emile Lançon précise que l’ambition était de faire un récit des coulisses en faisant partager ce que l'équipe de ce document a découvert au fil de conversations et d’images exclusives. Elles offrent l’occasion de comprendre, de réaliser et de vivre ce qui s’est joué ce soir-là.

Commenter cet article