Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 03/12 6h49

La série Los Angeles - Bad Girls, avec Jessica Alba, débarque ce mardi sur TF1.

Trois épisodes à la suite sur TF1 dès ce mardi 3 décembre à 21h10 : saison 1 de la série inédite Los Angeles - Bad Girls.

Adaptation télévisée de la franchise Bad Boys, elle raconte l’histoire de deux flics américaines qui mettent tout en œuvre pour lutter contre le crime et leur passé respectif…

Avec Gabrielle Union et Jessica Alba.

Nancy McKenna et sa coéquipière Sydney Burnett travaillent à la police de Los Angeles. A première vue, tout les oppose. Si la première mène, en apparence, une vie tranquille dans un quartier résidentiel avec son mari et sa fille au caractère bien trempé, la seconde est célibataire et lutte contre son lourd passé. Cinq ans auparavant, alors qu’elle travaillait à la DEA, Sydney enquêtait sur un homme dangereux prénommé Gabriel Knox. Sous couverture, la jeune femme s’est fait démasquer. Le criminel l’a torturée et laissée pour morte. Depuis, elle ne vit que pour le retrouver et lui faire payer ce qu’il lui a fait. Sydney a toujours eu des rapports conflictuels avec son père. L’ancien policier, qui souhaite se racheter, va tout faire pour l’aider. Il lui livre alors le nom d’une personne qui saurait où se trouve l’homme qu’elle recherche. Il s’agit de Ray Sherman, un individu qui n’est pas étranger à sa partenaire Nancy…

Sans le savoir, les deux femmes sont liées. Alors qu’elles enquêtent sur une affaire de meurtre, Sydney disparaît pour aller régler ses comptes avec Sherman. Sa coéquipière, inquiète, finit par la retrouver encerclée par des hommes armés. Une fois délivrées, les deux jeunes femmes se promettent une totale transparence l’une envers l’autre. Plus soudées que jamais, elles veillent à la tranquillité des rues de Los Angeles en s’attaquant aux criminels les plus dangereux de la ville. Mais leur entente risque d’être mise à mal si Sydney découvrait le passé sombre de sa collègue…

Crédit photo © Sony Pictures Television

Commenter cet article