Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 04/12 6h32

Ce mercredi soir sur France 3, Mon village en Aveyron.

Ce mercredi à 21h05 sur France 3, les fidèles du programmes Des racines et des ailes vont suivre le quotidien de passionnés qui se battent pour faire vivre et dynamiser leurs villages dans un département qui fut de tout temps un axe de passage entre le nord de la France et la Méditerranée… l'Aveyron.

À Argence-en-Aubrac, Muriel Vabret, vétérinaire, s’est investie avec son association pour créer des jardins partagés. Les plus jeunes et les anciens s’y retrouvent autour du maraichage bio. À l’école du village, on s’est mobilisé pour adhérer au programme national « Musique à l’école ». Les enfants jouent en grande formation avec des professeurs du conservatoire de Rodez.

Dans le Lévézou, à Caplongue, Jean-Marc Déjean, « agriculteur cafetier », comme il aime se faire appeler, a fait de son café familial un lieu associatif où, à la belle saison, les concerts débordent sur la place du village. Cette année, il forme un jeune diplômé en agronomie pour travailler avec lui sur son exploitation. Jean-Marc ne s’arrête jamais : il s’est battu pour faire revenir un jeune meunier-boulanger bio et il est membre des « Locos Motivés », une association de 40 producteurs de la région, passionnés de circuit court… Ensemble ils composent des paniers qu'ils livrent chaque semaine à des consommateurs fidèles.

Sur le magnifique haut plateau de l'Aubrac, des villages se sont regroupés en communauté de communes pour faire revenir des habitants. À Lacalm, un restaurant a rouvert ses portes grâce à un jeune propriétaire originaire de la région. Dans cette petite cité, la municipalité a racheté des maisons vides pour les restaurer et les louer à de nouveaux venus. Enfin, à Flagnac, les habitants se mobilisent chaque été pour le spectacle « Hier un Village », créé il y a 38 ans par l’instituteur. Grâce à ce son et lumière composé et joué bénévolement par les habitants, près de 20 000 spectateurs découvrent chaque année l’histoire de ce terroir marqué par l’histoire des mines de Decazeville. 

Crédit photo © Troisième Oeil Production

Commenter cet article