Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 30/12 7h30

Dans Le Parisien, Camille Combal évoque un revers de la notoriété, les paparazzis.

Entretien avec l'animateur Camille Combal dans les colonnes d'Aujourd'hui en France et du Parisien, ce lundi matin.

Parmi les sujets abordés, sa notoriété. Camille Combal dit être davantage reconnu dans la rue, mais avec lui les gens sont hypercool. "Ils sont très familiers, c'est génial ! Ce n'est jamais « Monsieur Combal », mais plus Wesh Camille ! Viens-là faut trop que je te présente mon cousin, ça te dérange si on l'appelle ? (rires). Je n'oublie jamais que tout ce qui m'arrive c'est grâce à eux, à leur fidélité. Si je peux garder ce lien-là longtemps, je serais hyper content".

Moins cool, par contre, le fait d'être suivi par des paparazzis ! C'est pesant, confie-t-il, soulignant que le week-end, c'est en permanence.

"Tout ça pour me photographier avec ma chérie. Mais il faudrait peut-être lui demander, à elle, si elle souhaite apparaître dans leurs magazines. Elle n'a pas envie d'être réduite à ça et elle a bien raison ! En plus, franchement, je ne comprends pas du tout ce qu'ils photographient… J'adore ma vie, mais elle est ordinaire à mourir ! On sort avec ma femme pour balader notre chien au Bois de Boulogne. Parfois, on brunche avec des potes. Je vois jamais quelqu'un de connu. Une fois, ils m'ont photographié pendant que je faisais des courses. Résultat : sur la Une d'un magazine, j'ai un carton de centrale vapeur sous le bras ! Les paparazzis doivent s'ennuyer à mourir en me suivant. Mon objectif secret c'est de les avoir à l'ennui ! (rires)"

Commenter cet article