Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 09/02 6h32

À la découverte des stades de foot les plus improbables de la planète, dès ce dimanche sur Canal+.

Dès ce dimanche 9 février à 14h25 sur Canal+, SPORT REPORTER, émission de grand reportage sport, proposera une série-documentaire réalisée par Marc Sauvourel : STADES (disponible également sur myCANAL).

6 épisodes de 20 minutes, à la découverte des stades de foot les plus improbables de la planète. Aux abords du lac Titicaca, aux confins de l’Himalaya ou dans un des quartiers les plus dangereux de Mexico…i

Chaque épisode sera précédé d’un plateau présenté par Arnaud Bonnin qui montrera, carte à l’appui, l’emplacement du stade ; et sera suivi d’une interview avec une personnalité : Ada Hegerberg pour la Norvège, Moustapha Bayal Sall pour le Sénégal, Olivier Dacourt pour l’Inde …

Episode 1, diffusé le 9 février : Au Pérou, à 3800 mètres d'altitude, les descendants du peuple Uros vivent sur le lac Titicaca depuis des siècles. Des îlots de roseaux supportent leurs maisons, leurs écoles et… un improbable terrain de football flottant ! Mais la pollution menace la pêche et les enfants rêvent de quitter le lac grâce au football.

Episode 2 : Au Sénégal, l'île de Gorée ne compte qu'un seul terrain de football. Un tournoi officiel y est organisé chaque année, même si un gigantesque baobab trône au milieu du stade. L’arbre sacré est aussi le symbole d’un conflit de génération. Les sages du village le protègent. Les plus jeunes, eux, voudraient le découper !

Episode 3 : Au-delà du cercle polaire, tout au bout d’un fjord de Norvège, le football réunit autant de filles que de garçons, sur un terrain beau comme une aurore boréale qui semble défier les lois du climat.

Episode 4 : A Mexico, Tepito est le quartier le plus dangereux de la ville. Mais, un stade surnommé le "Maracana", unit chaque année les habitants autour d'un tournoi de football, rassembleur et fou, dont les vedettes sont des transsexuelles.

Episode 5 : En Chine, à Hangzhou et ses 10 millions d'habitants, l'urbanisation est si rapide que les enfants n'ont qu'un moyen de jouer au football : s'entraîner sur des terrains sur le toit des immeubles. Leurs parents, rêvent de les voir participer à la Coupe du Monde 2030 que le gouvernement aimerait organiser.

Episode 6 : En Inde, aux confins de l'Himalaya, le stade représente un lieu de rassemblement des habitants, aussi bien qu'un endroit de rêve et de fantasme pour les jeunes moines bouddhistes.

À la découverte des stades de foot les plus improbables de la planète, dès ce dimanche sur Canal+.

Crédit photos © Canal+

Commenter cet article