Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 20/02/2020 8H

À voir ce jeudi sur ARTE : La mini-série inédite primée Amour fou, avec Clotilde Hesme et Jérémie Renier.

Dans la mini-série française inédite Amour fou, le personnage de Rebecca est sujette à des angoisses malgré le couple heureux qu’elle forme avec Romain. Elle dissimule un redoutable secret...

Mathias Gokalp met en scène Clotilde Hesme et Jérémie Renier dans ce thriller qui entrelace blessures intimes et machination diabolique. Les trois parties de cette fiction (3 x 50') sont à découvrir ce jeudi 20 février à partir de 20h55 sur ARTE.

Pyrénées d'Or de la meilleure série et prix de la meilleure interprétation féminine au Festival des Créations Télévisuelles de Luchon.

Quels secrets inavouables se dissimulent derrière le quotidien tranquille d’un couple sympathique et bien sous tous rapports ? Sur cette trame efficace, les scénaristes Mathias Gokalp, Florent Meyer et la romancière Ingrid Desjours ont imaginé une intrigue de bout en bout haletante, avec un début brutal et une fin surprenante. 

Le début : Couple aisé et épris, Rebecca, médecin, et Romain, directeur commercial, vivent dans une petite ville de province. Mais la jeune femme, sujette à des cauchemars, paraît stressée. Elle appréhende l’installation, en face de chez eux, de Mickaël, le frère instable de Romain, et de sa petite amie Émilie. De plus, Romain veut à tout prix un enfant, et Rebecca craint de ne pas parvenir à exaucer ce désir. Un jour, alors que les deux couples dînent ensemble, Mickaël annonce en fanfaronnant la grossesse de sa femme. La soirée s’envenime et Rebecca voit avec horreur son beau-frère gifler sa compagne. Incapable de dormir après cela, elle surveille anxieusement la maison d’en face. Le lendemain, on est sans nouvelles d’Émilie... 

Mathias Gokalp, réalisateur et co-scénariste : 

"J’ai voulu mener une réflexion sur la folie, avec cette idée que celui qui paraît fou n’est pas forcément celui qui l’est le plus. Le personnage le plus hors norme, Rebecca, est en fait celui qui arrive le mieux à vivre, alors que le personnage le plus normal voire normatif, Romain, est celui qui derrière les apparences traverse une véritable dépression. Malgré tous ses efforts, il n’arrive pas à trouver son équilibre, à mener simplement sa vie. Cette fragilité est justement ce qui touche Rebecca, tout en lui permettant d’avoir une emprise sur lui. C’est une relation d’emprise et de dépendance que Clotilde Hesme et Jérémie Renier parviennent à rendre très humaine. Clotilde joue une femme qui dérape et commet des actes susceptibles de lui aliéner la sympathie du spectateur. Jérémie, lui, joue un homme dont les certitudes viriles s’effondrent. Tous deux ont accepté de se mettre en difficulté, et il en ressort une alchimie qui transparaît à l’écran".

Crédit photo © Caroline Dubois.

Commenter cet article

Ingrid DESJOURS 20/02/2020 12:57

Merci pour cet article sur l'adaptation de mon roman "Tout pour plaire" paru aux éd. Robert Laffont et Pocket ! :) Ingrid Desjours