Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 03/03 6h18

Emission spéciale Coronavirus : Michel Cymes répond à vos questions ce soir sur France 2.

Pour rappel, ce mardi 3 mars à 21h05 sur France 2, changement de programmation.

Face à l’épidémie de Coronavirus et au risque potentiel de pandémie évoqué par l’OMS, l’inquiétude est réelle. Michel Cymes répondra en direct à toutes les questions que nous nous posons sur le virus.

A ses côtés, des experts et des chercheurs, des professionnels de santé et des institutionnels seront mobilisés pour apporter leur expertise.

Décrypter, expliquer, illustrer pour mieux comprendre le virus, c’est le meilleur moyen de le combattre efficacement. Sans psychose, sans dramatisation, Michel Cymes confrontera les idées reçues et les fake news à l’épreuve des faits scientifiques, avec la pédagogie qui le caractérise. Des gestes et des comportements à adopter au plan mis en place par les pouvoirs publics pour parer à tous les risques d’épidémie et de pandémie, en passant par les témoignages et les exemples de ceux qui ont été en contact avec le virus, tous les sujets seront abordés sans tabous, en plateau mais aussi dans des reportages ou des duplex exclusifs.

Un sondage exclusif mené par Opinion Way permettra de donner le pouls en temps réel des inquiétudes et des comportements des Français face au risque de contamination.

Les téléspectateurs pourront directement poser toutes leurs questions via les réseaux sociaux ou par sms et une ligne téléphonique sera spécialement mise en place pour permettre de prendre les appels en plateau et de répondre en live aux questions.

Commenter cet article

andrian 22/03/2020 16:15

Selon E.Macron : dispositions particulieres personnel soignant, deplacements domicile-hopital
- pb horaires trains
- pb exposition promiscuité transports.
Mon fils, reanimateur, se rend de son domicile parisien à son hopital à Argenteuil.
Comment doit-il procéder?

Le Hent dominique 29/02/2020 11:02

Comment peut-on être sur que les personnes lâchées de leur quarantaine ne sont pas porteur sain du virus.