Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 17/03 14h38

Déprogrammation du numéro spécial de Capital sur M6, consacré aux conséquences sociales et économiques du coronavirus.

Pouvoir d'achat, santé, empoi : quel est l'impact du coronavirus et qui paye la facture ? Titre du numéro de Capital qui devait être diffusé le dimanche 29 mars à 21h10 sur M6.

Un rendez-vous présenté par Julien Courbet, exceptionnellement en direct.

Changement de programme : En raison de l’actualité et de la crise sanitaire qui touche la pays, M6 ne sera pas en mesure d’assurer la diffusion de l’émission Capital. La nouvelle programmation issue de cette modification est la suivante : Zone Interdite, « Changer de vie : tout le monde en rêve, ils l’ont fait ! épisode 2 » (inédit)

Ce qui était initialement prévu :

C'est l'histoire sidérante d'un virus apparu il y a peu de mois en Chine et qui a déjà impacté la planète entière. Il y a bien sûr la menace que fait peser cette épidémie sur notre santé à tous. Mais au-delà, les conséquences économiques et sociales sont encore plus inédites : jusqu'où cette crise va-t-elle nous impacter, dans nos vies, nos emplois, notre pouvoir d'achat ? C'est cet effet domino que Capital décrypte dans cette émission spéciale avec des reportages ainsi que des acteurs essentiels de la vie économique invités en plateau qui répondront à toutes les questions de Julien Courbet.

Rayons de grandes surfaces pris d'assaut, produits sur lesquels se ruent les consommateurs et cette question : le risque de pénurie alimentaire est-il réel ? Doit-on par précaution constituer des stocks ? La grande distribution se veut rassurante et s'organise. Mais qu'en est-il vraiment ?

Dans les coulisses d'hypermarchés, aux côtés des acteurs majeurs de l'industrie agroalimentaire, mais aussi des responsables gouvernementaux, Capital vous explique quelles sont les menaces qui pèsent réellement sur notre consommation. Si la crise durait, les prix peuvent-ils s'envoler ? Le virus s'attaquera-t-il aussi à notre pouvoir d'achat ?

Alimentation, mais aussi emploi. Après la crise des gilets jaunes, les grèves, c'est maintenant le coronavirus qui fait monter la fièvre chez les patrons des PME. Six patrons sur dix sont inquiets pour l'avenir de leurs entreprises et une moitié a déjà constaté une baisse de leur chiffre d'affaires. Ils ne sont pas les seuls à trembler, les salariés aussi sont inquiets car en France, neuf millions de salariés dépendent de ces entreprises. Faillites, chômage, les menaces sur notre économie sont nombreuses, Capital répond à vos interrogations.

Et pour les hôpitaux, quelle sera la facture ? Embauche de personnels, kits de test à financer, désinfection, les hôpitaux – déjà au bord du gouffre – sont obligés à nouveau de dépenser des millions pour faire face à la crise sanitaire. Le gouvernement vient de débloquer une enveloppe de 260 millions d'euros, mais cela sera-t-il suffisant ? Quel sera le vrai prix à payer de ce virus planétaire ?

Capital enquête aussi sur la recherche du vaccin. Nous serons dans les coulisses de cette course entre laboratoires, entre privé et public : pour le gagnant, c'est le jackpot assuré ! Car comme dans toute crise, il n'y a pas que des perdants.

Ce qui fait le malheur des uns peut faire le bonheur des autres. Exemple avec le secteur du tourisme, l'un des plus frappés par cette épidémie. Si certains tour-opérateurs et compagnies aériennes sont en grande difficulté, cela crée aussi des opportunités pour les consommateurs. Ils peuvent saisir des offres à des prix défiant toute concurrence, comme partir en croisière pour quatre fois moins cher ou encore dormir dans un palace avec des réductions pouvant aller jusqu'à 50 %… C'est peut-être le bon moment de faire des affaires, oserez-vous en profiter ?

Commenter cet article