Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 13/04 11h10

Dans le sillage d’Ulysse avec Sylvain Tesson, dès ce lundi sur ARTE.

À voir toute cette semaine, en fin d'après-midi sur ARTE ! 

À bord d’un voilier, l’écrivain Sylvain Tesson nous embarque pour un voyage dans le sillage d’Ulysse en suivant au plus près le texte de l’Odyssée. Suivant la cartographie de Victor Bérard, helléniste français du XXe siècle, il convoque la poésie d’Homère au service d’une aventure intemporelle, revisitant ainsi les mythes fondateurs de notre civilisation.

Naviguant dans les eaux méditerranéennes, il arpente les lieux du poème en compagnie de spécialistes (philosophes, vulcanologues, archéologues) et d’habitants. Par sa vision très personnelle du récit, sa culture comme sa fantaisie, Sylvain Tesson nous emmène dans une épopée à la fois, géographique, historique et poétique.

Dans le sillage d’Ulysse avec Sylvain Tesson est une série documentaire réalisée par Christophe Raylat.

  • Lundi 13 avril 2020 à 17h45 : L’aventure commence
  • Mardi 14 avril 2020 à 17h45 : Dans le souffle du volcan
  • Mercredi 15 avril 2020 à 17h45 : Les chants de l’errance
  • Jeudi 16 avril 2020 à 17h45 : La colère d’Hélios
  • Vendredi 17 avril 2020 à 17h45 : L’éternel retour
Dans le sillage d’Ulysse avec Sylvain Tesson, dès ce lundi sur ARTE.

Ce lundi : À Hissarlik, sur les ruines turques de Troie, Sylvain Tesson découvre les vestiges de la guerre qui fut le point de départ de L’Odyssée. Perché au sommet du mât principal de son voilier, l’infatigable grimpeur évoque ensuite l’événement initial du périple mythologique : le jour où, par orgueil et démesure, Ulysse et ses troupes pillent et massacrent les Cicones. Puis le voilier de l’écrivain vogue en direction de Mykonos, temple des paradis artificiels. L’île rappelle celle du peuple Lotophage, où les marins grecs goûtent aux joies du loto, une plante délicieusement anesthésiante « prémices à nos formes d’oubli contemporaines ». Le rêve homérique se poursuit sur la terre des Cyclopes : le volcan du Vésuve, dans la baie de Naples. Ulysse y pèche par vanité pour la première fois. Au bord du cratère, symbole de l’œil unique des géants, Sylvain Tesson raconte comment le héros grec réveille la colère de Poséidon, le dieu des océans.

Mardi : Sylvain Tesson débarque sur l’île Stromboli, dans l’archipel italien des Éoliennes, qui aurait pu inspirer à Homère l’épisode où Ulysse jouit de l’hospitalité d’Éole, le maître des vents. Habité par l’irrépressible besoin de prendre de la hauteur, l’écrivain foule aux côtés du vulcanologue Mario Pruiti les flancs de la demeure divine : le volcan qui donne son nom à l’île. Sur la plage, le lendemain, le rêve homérique semble prendre vie. Sylvain Tesson y rencontre Gaetano, un vieux marin farouche. Visage buriné, longue barbe blanche, celui-ci paraît tout droit sorti du récit odysséen. Sur l’île sarde de Tavolara, l’écrivain gravit la forteresse des géants Lestrygons, ces terribles anthropophages qui ne firent qu’une bouchée de la flotte du héros grec. Il rencontre ensuite le « roi » local : Tonino Bertoleoni, souverain de ce micro-royaume autoproclamé depuis le milieu du XIXe siècle.

Crédit photos © Lato Sensu Prod.

Commenter cet article