Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 22/04 13h35

Dans les yeux d'Olivier Delacroix : numéro consacré ce soir aux enfants placés.

En France, chaque année, environ 150 000 enfants et adolescents sont placés dans des foyers ou des familles d’accueil. 20% d'entre eux le seront jusqu'à leur majorité, souvent ballottés de famille en foyer au gré des décisions judiciaires.

Un placement, c'est comme un tirage au sort pour ces enfants, qui peuvent y connaître le meilleur comme le pire. L'Aide Sociale à l'Enfance ne soupçonne pas toujours ce qui se passe derrière les murs...

Pour un numéro de son magazine diffusé ce mercredi 22 avril à 22h45 sur France 2, Olivier Delacroix part à la rencontre de ces enfants placés devenus adultes, pour comprendre comment ils ont grandi, ce qu'il leur reste de leur enfance, et si des liens durables se tissent parfois entre eux et leur famille d'accueil...

  • Ce qu'a vécu Lyes, 24 ans, parait dater d'un autre siècle. Placé dès l'âge de 18 mois, Lyes a connu plusieurs foyers ou familles d'accueil, dans des conditions parfois inhumaines. Révolté par ce dont il a été témoin, mais aussi par ce qu'il a subi lui-même, il a décidé de ne plus se taire.
  • Malvina a connu une petite enfance particulièrement chaotique, avant d'être placée avec son demi-frère chez Monique et Jean-Pierre. Si son petit frère lui a brutalement été enlevé par une décision de justice, Malvina a vécu comme une chance de grandir dans cette famille.
  • Ancien capitaine de l'équipe de France de rugby, Pascal a grandi dans une famille d'accueil, qui est devenue sa famille adoptive à sa majorité. Mais le statut d'enfant placé est difficile à porter, et a été pour lui à l'origine de conséquences inattendues.
  • Famille d'accueil, c'est avant tout un métier, un métier difficile qui demande tolérance et générosité. En trente ans de carrière, Zohra a accueilli chez elle plus d’une trentaine d’enfants. Pour la plupart d'entre eux elle est aujourd'hui une mère, voire une grand-mère pour leurs propres enfants.

Crédit photo © TV Conseil

Commenter cet article