Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par François 02/04/2020 12H55

Des comptes à l'équilibre pour France Télévisions.

Réuni dans un contexte de crise sanitaire, le Conseil d’administration de France Télévisions a salué de façon unanime la réactivité de l’entreprise, "tant en termes de protection des salariés, de continuité des antennes que d’adaptation des offres au service de l’information, de l’éducation, de la culture et du divertissement pendant le confinement".

Le Conseil d’administration a approuvé un résultat net bénéficiaire (+26,4 millions d’euros en 2019) et un résultat d’exploitation à l’équilibre (+0,1 million d’euros) dans un contexte de diminution des concours publics de 26 millions d’euros par rapport à 2018.

L’année 2019, est-il souligné dans un communiqué, a été marquée par des audiences puissantes, une performance commerciale particulière de la régie publicitaire, une transformation numérique du groupe (+18M€ vs. 2018) et le développement de plusieurs projets stratégiques (Culture Prime en année pleine, lancement des nouvelles plateformes Lumni et Okoo).

Dans ce contexte, France Télévisions a présenté un plan de soutien à la filière audiovisuelle, qui prévoit une aide à la trésorerie, notamment par une réduction des délais de paiement à 30 jours d’avril à juin inclus, la possibilité de modifier les échéanciers de paiement, ainsi qu’un soutien à la finalisation des productions à travers une prise en charge partielle des surcoûts générés par la crise. 

Focus sur les comptes (communiqué) :

Le résultat d’exploitation 2019 du groupe est positif pour la quatrième année consécutive (+0,1 million d’euros), ce qui traduit la capacité de France Télévisions à poursuivre une gestion rigoureuse et à adapter sa structure de coûts dans un contexte de diminution des concours publics (-26 millions d’euros par rapport à 2018) et d’évolution numérique et technologique du marché de l’audiovisuel.

Le Groupe a maintenu des ambitions éditoriales et stratégiques fortes avec une priorité donnée à l’information et un maintien des investissements dans la création audiovisuelle française à hauteur de 420,6M€ et 60,3M€ dans le cinéma français, représentant ainsi plus de 50% de l’investissement total français. Dans la même période, l’offre régionale et ultramarine a été particulièrement renforcée avec des tranches d’information rallongées sur France 3, le lancement de 6 matinales communes avec France Bleu ainsi que la signature d’un Pacte de Visibilité des Outre-mer en Juillet 2019. Enfin, de nouvelles offres numériques ont vu le jour avec Okoo et Lumni, tout en poursuivant le développement de France TV Slash.

Le chiffre d’affaires consolidé 2019 du groupe s’élève à 3 022,4 millions d’euros, en recul de 2,1 % par rapport à 2018. Les concours publics (2 491,3 millions d’euros) sont en baisse de 26 millions d’euros par rapport à 2018 ; Les recettes publicitaires totales (392,5 millions d’euros) sont en légère progression, portée par la stratégie commerciale de France Télévisions Publicité et les bonnes performances des offres.

L’année 2019 s’inscrivant dans un contexte de diminution des ressources, le maintien de l’équilibre économique a été obtenu par la poursuite de l’effort de maîtrise des charges dans l’ensemble de ses activités et directions, incluant une nouvelle baisse de ses effectifs, qui ont ainsi diminué d’environ 10% depuis 2012.

L’offre proposée aux téléspectateurs et aux internautes a néanmoins été préservée. Ainsi, le coût des programmes, à 2 102,6 millions d’euros en 2019, représente toujours le poste essentiel des charges opérationnelles de l’entreprise, en ligne avec les priorités stratégiques de France Télévisions.

Le résultat net part du groupe 2019 s’établit à 26,4 millions d’euros, incluant un résultat exceptionnel de 19 M€ correspondant essentiellement à des plus-values réalisées sur la cession de certains biens immobiliers.

Au 31 décembre 2019, les capitaux propres du groupe s’élèvent à 378,1 millions d’euros, contre 351,6 millions d’euros au 31 décembre 2018. La trésorerie nette s’élève à 78,5 millions d’euros (contre +36,1 millions d’euros à fin 2018).

Des comptes à l'équilibre pour France Télévisions.

Commenter cet article