Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 21/06 7h55

Beethoven à l'honneur ce dimanche 21 juin sur la chaîne ARTE.

Ce dimanche 21 juin 2020, à l’occasion de la Fête de la musique et des 250 ans de la naissance de Ludwig van Beethoven, ARTE propose une après-midi spéciale.

 

15h05 Beethoven : “Concerto pour piano n° 4” – Nelson Freire au Palais princier de Monaco

Réalisation : Henning Kasten (Allemagne, 2019, 43mn)

Depuis 1959, l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo prend ses quartiers d’été dans la cour d’honneur du palais princier. À l’occasion du 250e anniversaire de la naissance de Beethoven, Nelson Freire interprète son Concerto pour piano no 4. Dirigés par le chef japonais Kazuki Yamada, les musiciens de l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo accompagnent le grand pianiste brésilien.

 

15h50 Beethovenmania

Documentaire d’Andy Sommer (Allemagne, 2020, 53mn)

Retraçant l’évolution artistique du compositeur allemand, ses convictions politiques ainsi que les événements qui ont marqué sa vie, ce documentaire raconte comment le musicien est devenu un symbole européen.

 

16h45 La “Neuvième” de Beethoven – Une symphonie universelle

Documentaire de Christian Berger (Allemagne, 2020, 1h30mn)

Dans ce documentaire, le réalisateur Christian Berger fait le tour de la planète pour comprendre ce qui fait la spécificité de la célèbre Symphonie n° 9. De Londres à Shanghai, il rencontre Tan Dun, l’auteur de Nine, oeuvre qui fait écho à celle de Beethoven, le compositeur et DJ Gabriel Prokofiev, ou encore Paul Whittaker, le fondateur de l’association britannique Music and the Deaf, qui rend la musique accessible aux personnes sourdes et malentendantes.

 

18h20 La “Neuvième” de Beethoven au Victoria Hall

Un concert sans public avec l’Orchestre de la Suisse romande

Concert enregistré le 17 juin 2020

L’Orchestre de la Suisse romande a voulu rendre hommage au compositeur avec un concert sans public et un dispositif scénique et visuel inventif au Victoria Hall de Genève. Sous la direction de Jonathan Nott, la formation proposera une interprétation atypique de la Symphonie n° 9, entourée de solistes qui magnifieront l’explosion finale de L’hymne à la joie. En l’absence de public, l’orchestre, les choeurs et les solistes occuperont toute la salle et se répartiront sur la scène, le parterre et les balcons.

 

Crédit photo © Sounding Images

Commenter cet article

Goriot 31/05/2020 16:40

Ils pourraient ensuite passer les films Beethoven, ceux avec le chien, ça serait drôle... ;)