Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pascal 16/06 11h17

Sortie demain d'une bande dessinée consacrée au Sea Shepherd, s’inspirant de faits réels.

Dans une bande dessinée vendue dès mercredi dans les librairies (56 pages et un prix proche de 12 euros), Guillaume Mazurage, jeune dessinateur passionné de navigation et de plongée sous-marine, embarque le lecteur à bord du John-Paul Dejoria, un navire appartenant à la célèbre organisation du Capitaine Paul Watson : Sea Shepherd.

Inspiré d’histoires vraies dont il a été témoin pendant son voyage, cet album d’aventures illustre, est-il annoncé, "le combat quotidien de ces éco-pirates pour protéger les océans maltraités par la cupidité de l’Homme".

L'histoire : En basse Californie, dans les eaux turquoise de la mer de Cortez, les équipages de Sea Shepherd et les braconniers financés par les cartels se livrent une guerre sans merci. L’enjeu de ce conflit : la sauvegarde du vaquita, le mammifère marin le plus rare au monde, dont l’existence est menacée...

Sortie demain d'une bande dessinée consacrée au Sea Shepherd, s’inspirant de faits réels.

À propos du Sea Sheperd et du vaquita :

Le 31 janvier 2019, le navire de Sea Shepherd, le M/V Farley Mowat, a été violemment attaqué par plus de 50 assaillants, se prétendant pêcheurs, à bord de 20 petites embarcations rapides. Le navire était en train de conduire une patrouille de protection marine à l’intérieur du refuge des vaquitas dans le haut du golfe de Californie, retirant de l’eau tous les filets maillants, seule solution pour sauver de l’extinction ce cétacé.

Le golfe de Californie abrite un écosystème riche, habité par de nombreuses espèces rares et menacées, comme le plus grand animal de la planète, la baleine bleue, ainsi que le plus petit cétacé du monde, en danger critique d’extinction, le marsouin vaquita. Cette région à une longue histoire de pêche mais ces dernières années, elle a été ravagée par la surpêche et le crime organisé, notamment le braconnage et le trafic des vessies natatoires des poissons totoabas, autre espèce endémique braconnée du golfe de Californie.

Le directeur des campagnes et responsable de la flotte de Sea Shepherd, Locky Maclean a déclaré : « Sea Shepherd s’engage à 100% pour continuer à récupérer les filets maillants fantômes ou actifs afin de protéger le vaquita marina de l’extinction. Nous nous réjouissons de travailler en étroite collaboration avec le nouveau gouvernement et sommes reconnaissants de pouvoir jouer un rôle dans la protection et la préservation d’une région du monde aussi spéciale et d’une espèce aussi emblématique que le vaquita marina ».

Sea Shepherd est présent dans la partie supérieure du golfe de Californie depuis 2015 pour protéger les marsouins vaquitas dans le cadre de l’opération Milagro. En décembre 2018, Sea Shepherd a retiré plus de 60 filets maillants. Aujourd’hui, moins de 30 vaquitas sont encore en vie.

Commenter cet article